Récits marathon Nice Cannes

Vos commentaires sur toutes les compétitions de piste et hors stade de l’année.

Modérateur : Groupe des modérateurs

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Récits marathon Nice Cannes

Messagepar JFD » mar. nov. 10, 2009 12:34 pm

Conditions idéales au départ de ce marathon : frais et pas de vent.
C'est pas de côté là que je trouverai des excuses s'il fallait en trouver en fin de course si l'objectif de 3:00'0'' n'est pas rempli.

8:00 départ donné et enfin cette mini aventure tant préparée et attendue.
Je pars avec Abed et Hugues même si nos stratégies de courses sont différentes : pour ma part 4:13 au kilo avec marche de +/- 10" à chaque ravito.

Comme à chaque fois, les 1ères sensations sont moyennes.
Jusqu'au 20ème, je ne suis pas très à l'aise ou du moins pas assez pour envisager la suite avec séreinité !?
Finalement Abed est avec moi (ou le contraire) et Hugues est accroché au short du menuer d'allure.
Passage au 10 avec 17" d'avance sur le temps prévu.
Passage au semi en 1:29:15 avec 50" d'avance.
C'est bon : on sait que par la suite on perdra du temps dans les dénivelés.

25ème : ca grimpe mais rien de grave pour l'instant.
Problème après ca regrimpe et ca regrimpe encore jusqu'après le 30ème.
Dommage c'est aussi là que se situe le mur normalement.
Sur cette portion Abed et moi enchainons les 4'20 - 4'35.
Hugues n'est plus là : ca coince pour lui ... merde !

Bingo, suite à ces montagnes russes (non azuréennes), c'est la panne.
Arrive le 30ème, salut Abed, je vois ton petit cul s'éloigner de moi.
Nous étions biens et beaux :?
Passage en mode "moral" pour enchainer les 12 derniers kilos.
Incroyable ce que la tête sait imposer au reste du corps : j'arrive à maintenir un temps de 4'20 à 4'40" (avec 2 seusl kilos à plus de 4'50").

Ca vallonne encore et les 4 derniers kilos sont horribles.
Je suis épuisé.
Enfin la croisette (2km je pense).
42ème ... la foule en délire.
Arrivée je lève même pas les bras ... je crois.
Record explosé de 8mn mais objectif loupé : 3:02'38" à ma montre.

Le dénivelé de la 2ème partie de course a vraiment mis à mal mon beau projet de moisnde 3:00 : tant pis.

Grande satisfaction, presque tous les coureurs sont contents d'eux.
C'est la fête.
Vive l'OSML.

JFD

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar JFD » mar. nov. 10, 2009 5:30 pm

http://mediterranee.france3.fr/evenemen ... icle=13544
avec ce lien vous arrivez sur le site de france3 où vous pouvez voir l'émission sur le marathon (Salem à16'12''), votre arrivée en vidéo (tout petit) et des images.

Avatar de l’utilisateur
stephen H
Messages : 639
Enregistré le : jeu. oct. 04, 2007 1:59 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar stephen H » mar. nov. 10, 2009 7:56 pm

Après avoir toujours connu la déception (voire la désillusion) sur les marathons avec le club, voilà enfin celui tant attendu où je sors content de ma course.

Malgé une préparation soignée, c'est avec une énorme angoisse que je me rends à Nice, encore marqué à blanc par l'échec cuisant d'Anvers. Heureusement l'organisation est au top et je n'ai pas d'autres préoccupation que la course. Avec une courte nuit agitée et moultes passages au WC, me voilà enfin dans le sas du départ au coté de Fred avec qui je me suis entrainé pour une allure de 4:45 / kilo. Notre objectif de chrono se situe entre 3h20 et 3h30.

8h… c'est parti. Les conditions météo sont parfaites, les meilleures que je n'ai jamais connues.
Avec Fred on gère tranquillement les premiers kilomètres en fonction de nos sensations plutôt que sur le chrono. On est parfois plus lent de 5-7s au kilo, mais on s'en fout et on reste prudent. Vers le 6e km, Jérôme parti derrière nous rejoint et nous formons désormais un trio soudé, régulier dans l'allure.
Le 1er semi passe en 1h41, presque sans difficulté et les sensations sont bonnes : ça ne m'était encore jamais arrivé !

1 km plus loin je ressents une douleurs dans la cheville, qui m'obligera à m'arrêter 3 fois entre le 22e et le 27e km pour déserrer mes lacets. Dans le stress du départ j'ai commis l'erreur de débutant de serrer trop fort ma chaussure, et ce contre-temps m'oblige à forcer l'allure plusieurs fois pour rejoindre Fred et Jérôme. Du coup, je suis tellement préoccupé par mes trajectoires que je n'ai rien vu du paysage (c'est ballot).

La succession des cotes commence à m'entamer et je crains à l'approche du 28e km que le mur approche.
Au 29e la défaillance est là et je dois me résoudre à lâcher Fred et Jérôme.
Au passage au 30e, mon chrono indique 2h24, je me dit qu'il me reste 1h06 pour couvrir les 12,2 derniers km : je peux y arriver.
32e, 33e : c'est de plus en plus dur…. 34e : c'est horriblement dur. Je commence à regarder ma montre toutes les 1'30 pour juger du temps qu'il me reste à souffrir avant le prochain panneau kilométrique. Mais je tiens à peu près l'allure et je me dit que c'est encore possible.
Je serre les dents jusqu'au 38e : plus que 4km, je sens que la crampe n'est pas loin, mais il ne reste que 10 tours de pistes, comme à l'entrainement, je peux y arriver…
Ca y est, dernier km : la foule qui applaudit, nos fidèles supportices qui m'encourage et au bout….. l'arrivée.
A peine la ligne franchie, j'ai la tête qui tourne et je regarde ma montre : 3h25, jai réussi mon objectif je sens une énorme émotion m'envahir : je suis partagé entre envi de m'effondrer et de crier ma joie.

Plus tard, je m'aperçois que tout le monde a globalement réussi son marathon et ça fait plaisir de retrouver les copains/copines d'entrainement qui ont le sourir au lèvres d'avoir transformé ces heures d'entrainement en un succès.
C'est cool un marathon comme ça : vive les entraineurs, les organisateurs et les athlètes. Vive l'OSML :clap:

Avatar de l’utilisateur
Eric JONK
Messages : 113
Enregistré le : ven. févr. 01, 2008 8:40 pm
Localisation : Pérenchies
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Eric JONK » mar. nov. 10, 2009 11:42 pm

6h45 : nous descendons en marchant vers la place Masséna. Qu'est-ce qu'il y a comme monde à c't'heure ci, je me demande où ils vont tous comme ça !!!
Comme d'habitude, pas assez de toilettes pour faire autre chose que pipi dans la mer. Je sors de la cabine au moment où le speaker annonce départ dans 3 minutes ! Mais profitant du fait qu'il y a deux arches de départ et que seule celle de gauche accueille les élites, je me retrouve pratiquement sous l'arche de droite. Les élites sont lâchés et 7 secondes plus tard, l'arche de droite s'ouvre. Je mets 2 secondes pour passer la ligne ! Sagement, je pars comme si je m'échauffais, d'autant plus qu'une petite alerte sous ma malléole gauche me rappelle que j'ai du entrecouper une séance il y a 10 jours à cause de cela. Donc, je déroule bien mon pied et tout rentre dans l'ordre.

Je ne me suis pas fixé d'objectif de temps au kilo mais plutôt un respect d'une zone de FC. Je me retrouve juste devant le meneur d'allure des 3h15. Cela va durer jusqu'au pied de la côte du cap d'Antibes (27è kilo). Au 10ème, je rattrape un maillot noir avec le nom du village de Frelinghien ! Je taille la bavette avec ce nordiste et tailler la route ensemble un bon moment. C'est ainsi que je me surprends à penser : tiens déjà le semi ! (1h37'19")

L'entrée dans les remparts d'Antibes est très sympa !
Arrive LA difficulté du parcours que j'attendais d'escamotter afin de commencer vraiment mon marathon à partir du 30ème. Je monte à mon rythme, ce qui fait que le groupe du ballon jaune me passe ainsi que mon copain de chambre (qui vise 3h17). Il me donne une tape amicale à l'épaule. Dans la descente, je le repasse faisant de même. Le ballon jaune est à 50 m devant. Mais là où je pensais démarrer, mon problème chronique se manifeste : les jambes en béton. FC et souffle OK mais mes jambent deviennent raides. En plus, me vla à avoir froid . Alors que je ne comptais pas les kilomètres jusq'ici, je me dis P..... encore 12 bornes. (30ème en 2h19'38"). Impossible d'accélérer, ni même de maintenir mon allure jusqu'ici régulière et souple. Mon pote me repasse au 32ème : je ne le reverrai plus.

De plus, je découvre que passé le cap d'Antibes, le parcours n'est pas tout plat !
Je repense à mon marathon cauchemar à Copenhague où j'ai aligné certains kilos en plus de 6'30. Là, je me mets en "pilotage automatique rentrée en footing jusqu'à Cannes". Fred me passe tel un bolide.
Au 40ème, alors que je me dis : surtout ne pas se retourner (j'avais peur de me faire doubler par le ballon des 3h30) j'entends derrière moi : "Allez Lomme, j'y ai battu un record de France". Je lève la tête : c'est Diniz qui me passe. Je ramasse ce qu'il me reste de force et d'orgueil pour essayer de terminer les 2 derniers kilos avec lui mais à 800m de l'arrivée, je lâche le morceau et finis comme je peux en 3h25'36. Je retrouve le nordiste qui a couru toute la première partie avec moi : lui a pu continuer sur le même rythme et boucle son marathon en 3h13. J'enrage de ne pas avoir pu le suivre.

Voilà, je fais court, mais j'ai plein d'autres images qui me reviennent.
Je ne termine pas dans la tente de la Croix rouge comme à Copenhague.
Alors que dans mes 12 derniers kilos, des pensées noires m'envahissaient du genre : Le marathon, c'est pas pour moi, je sors de l'espace relaxation (bien l'osthéopathie !) en me disant Vivement le prochain marathon que je prenne ma revanche !
C'était loin d'être ma pensée lors de mes 2 premiers marathons.

Avatar de l’utilisateur
donquichotte
Messages : 396
Enregistré le : mer. sept. 16, 2009 6:40 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Le premier

Messagepar donquichotte » mer. nov. 11, 2009 12:53 am

La logistique mise en place par mes amis du sud m’a permis d’arriver sur la ligne de départ dans les meilleures conditions pour mon premier marathon. Les conditions météo sont idéales. Je soigne mes étirements, notamment les ischio-jambiers en raison de mes problèmes de genoux. Petit échauffement très lent dans le square devant le sasse des 3h45 : l’heure est à la sérénité ; ça ne durera pas. L’ambiance est détendue pendant l’attente, à tel point que je n’entends pas le signal de départ, pas plus que les deux copains qui m’accompagnent. Dans le doute, nous finissons par démarrer (nous découvrirons, par la suite, que nous avons plus de 2 minutes de retard sur le temps officiel…). Première inquiétude, mon cardio monte tout de suite à 146 alors qu’à l’entraînement, je faisais ma spé entre 136 et 142 bpm maxi. Très rapidement, il va s’installer durablement sur les 150, c’est-à-dire à peine moins que la fréquence de mes semi… Je n’y comprends rien. En discutant avec des marathoniens, par la suite, je me suis laissé dire que cela était sans doute dû aux deux nuits précédentes qui furent très raccourcies. Dans les premiers kilomètres, les sensations ne sont pas bonnes : j’ai le corps engourdi et les articulations me font déjà mal… J’ai l’impression désagréable que la course est mal engagée. Je rattrape Salem : ça fait du bien de rencontrer quelqu’un du club, d’autant que je sais que ceux avec qui je me suis entraîné sont devant et que j’ai peu de chance de les voir avant la ligne d’arrivée… Au 7ème, comme toujours, ça va mieux et je me rassure un peu. Salem me double : je lui demande alors de me rappeler son objectif alors que je suis sur une vitesse de 3 heures 40 : il me répond 4 heures… Je suis encore en train d’essayer de comprendre quand j’entends derrière moi un bruit de troupeau : c’est le ballon de 3 h 45 qui me rattrape et passe à côté de moi comme une fusée. A ma montre je suis pourtant en avance sur mon objectif. Je commence à me demander si mon GPS ne déconne pas où si les satellites sont en grève. Ma réflexion est d’assez courte durée car au 16ème une douleur au mollet gauche, genre tendinite, qui va et vient depuis 15 jours, s’installe et demeurera jusqu’à la fin. J’essaie de gérer comme je peux la douleur… C’est de mon pied que vient le secours car j’ai un ongle qui commence sérieusement à se manifester au point de me faire (presque) oublier mes problèmes de mollet (à l’arrivée il sera noir et décollé ; à l’heure qu’il est, j’attends patiemment qu’il tombe). Viennent ensuite les côtes… A ce moment-là, j’ai une pensée émue pour Sébastien qui nous présentait sans cesse ce marathon comme plat et roulant… :twisted: Je gère comme je peux les montées en petites foulées rapides, mais les secondes s’envolent inexorablement. Quand les obstacles sont passés, j’ai perdu 3 minutes sur l’objectif de 3 h 40 qui sert de base à ma vitesse. Et là, coup de blues : je me dis à quoi bon et me laisse aller à ralentir en me disant « le principal c’est de le finir ». C’est à cette vitesse que je passe à côté de Momo qui se tord de douleur sur le bas côté assailli par de crampes et que dans ma déroute j’appelle Ludo, va savoir pourquoi…. Quelques kilomètres plus loin, j’ai de nouveau perdu 3 minutes. C’est alors que je me dis en regardant ma montre qu’il est encore possible de réaliser mon objectif de 3 h 45 à condition de me remettre à courir vraiment. J’entame donc une accélération et je m’aperçois avec surprise que j’ai encore les jambes pour le faire : c’était la tête, docteur ! Je suis même déçu, à la fin, de ne pas pouvoir aller plus vite dans l’étroit couloir qui, dans les derniers mètres, conduit à la ligne d’arrivée. Quand j’arrête de courir, je m’aperçois que je peux à peine marcher pour faire la queue derrière les coureurs qui attendent leur maillot. Un peu plus loin, on m’appelle : c’est le pauvre Eric M qui est entouré de secouristes après un malaise. C’est quand même beaucoup de souffrance, le marathon : vivement le prochain !

Avatar de l’utilisateur
papou
Administrateur
Messages : 996
Enregistré le : jeu. mai 12, 2005 10:06 am
Localisation : à gauche au feu, puis troisème à droite : tu y es !
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar papou » mer. nov. 11, 2009 10:11 am

Vraiment extraordinaires ces récits, et palpitants aussi : ça me donnerait presque envie de courir un marathon (si seulement mon genou acceptait de dépasser 12 km :roll: ).
Un grand Bravo pour tous ces combats dont vous semblez ressortir gonflés à bloc !
Un grand merci également de nous faire partager aussi bien ces émotions.
ironie de notre sport, à l'heure ou vous luttiez sur vos 42 km, je suivais les benjamins et minimes.... sur un course à peu près 1000 fois plus courte, puisqu'ils faisaient des 50m en salle... et qu'avec pas mal d'entre eux, on faisait aussi à postériori l'analyse de la course :
"tu t'es affaissé sur ton deuxième appui, du coup t'est déséquilibré et tu perds 1m", "t'as trop remonté le bassin dans les starts" , "c'est bien, pour une fois tes épaules n'étaient pas trop crispées sur les 20 derniers m"...
C'est certain, on a moins le temps de penser en 8", mais.... la recherche de la perfection du geste ressort de la même démarche !
Au plaisir de courir avec vous dimanche prochain à Wambrechies... et aussi dans la nuit du 4 au 5 décembre, on sera bien content d'avoir des bouffeurs de km pour faire le joint entre 3h00 et 7h00 au Téléthon :wink:

note : Donquichotte, utilise un peu la touche "Enter" pour aérer ton texte, parce que là, c'est un peu dur à lire
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes."

Avatar de l’utilisateur
Maria
Messages : 55
Enregistré le : mer. oct. 28, 2009 9:20 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Maria » mer. nov. 11, 2009 11:17 am

c'est vrai que ça donne presqu'envie d'en faire un de marathon :D
enfin quand vous êtes content du résultat, parce qu'en plus du marathon faut pas oublier toute la préparation qui semble (vue de l'extérieur) aussi crevante que le marathon lui-même!

mais bon... il manque une partie du récit... la journée de samedi? la nuit de samedi à dimanche? le dimanche soir?....
mais surtout (merci Amélie pour le récit hier soir au club) la baignade de lundi dans la mer! Ces courageux marathoniens nordistes que l'eau méditerranéenne, bleue turquoise attire même en novembre! Personne n'est malade? Ben oui, fallait voir le panneau 'baignade à vos risques et périls' à cause de la libération des égouts dans la mer à cette période de l'année... :oops:

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar JFD » mer. nov. 11, 2009 12:17 pm

j'avais toujours rêvé de me baigner dans la MERDE Méditerrannée. :humour:

Pour ce qui est du gors marathon, on a été plutôt sage.
A l'image de la ville qui est assez âgée et calme.
Quelques bibines et un irish à 10€ :? ont suffit à mon bonheur.
Malheureusement l'énervement et la caféine ont fait que je n'ai dormi que 2h30 : c'est peu sachant la fatigue occasionnée par le marathon et les 2 lévés à 4:30 les 2 jours précédents.

JFD

Avatar de l’utilisateur
eric m
Messages : 382
Enregistré le : jeu. oct. 11, 2007 10:29 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar eric m » mer. nov. 11, 2009 12:32 pm

bonjour à tous

ça y est j'y vais de mon petit commentaire

rassurez vous pas de vrai malaise juste un gros coup de fatigue(tiens c'est bizarre) et puis hop c'est reparti

comme pour la majorité d'entre nous je suis super content de ma course et de mon chrono

apres un début de saison contrarié je ne savais pas trop ou j'en étais et donc j'avais décidé de partir prudemment; objectif 3h30 à 3h45
un peit peloton OSML avec Sébastien Benoit et Thierry (Momo et Françoise sont restés derrière le ballon 3h30)
tout se déroule bien et meme si on ne regarde que ses pieds ou presque le parcours est roulant . on croise Fred Stephen et Jérome au 15 eme(coucou) et nos fidèles supportrices au 16 eme ; un petit bisou et c'et reparti
le 21 arrive 1h44 tout se passe comme prévu
ensemble jusqu'au 25 là Thierry lâche un peu au ravito
au 26 un besoin naturel et je laisse partir Seb et Benoit
j'enchaine donc la fin en solitaire mais sans craquer(finalement c'est peut etre mieux car chacun a une façon différente de passer les bosses et suivre les autres aurait pu etre fatal)je suis toujours dans la fourchette haute de mon objectif et j'ai les jambes
mes kilos sont réguliers et le moral est bon
au 36 je suis surpris de rejoindre Benoit et Aimé ; je continue mais ça devient dur et les 4 derniers se font au mental avec le ballon des 3h30 qui commence à coller aux fesses

mais victoire (enfin presque : 1153e) je passe la ligne en 3 29 50 mais sans avoir vu nos vaillantes pom pom girls qui etaient à l'arrivée

un grand merci à nos entraineurs et aussi à Fred et Hugues pour l'organisation de ce super week end

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar JFD » mer. nov. 11, 2009 12:40 pm

"un petit bisou et c'et reparti"

à toutes les supportrices ? Quelle attention !
A ta place, pour gagner du temps j'aurai fait en même temps l'arrêt pipi et l'arrêt bisou... (à travailler à l'entrainement) :P

Avatar de l’utilisateur
Christine M
Messages : 268
Enregistré le : jeu. janv. 15, 2009 2:20 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Christine M » mer. nov. 11, 2009 12:58 pm

Bonjour à tous
A mon tour de raconter mon marathon....
dimanche, grass mat jusque 6h25 puis petit déj et départ à 8h00.... mais de l'hôtel pour la Gare, objectif : arriver à Villeneuve pour encourager nos champions. Les jambes tirent, le souffle manque un peu... dur dur, mais pas de panique : le groupe (Amélie, Carolle, Gervaise, Maryline et moi) tient bon.
Victoire : nous vous voyons tous passer !
2ème partie, plus dure encore : objectif : malgré un train qui accuse 20 '' de retard, atteindre l'arrivée pour applaudir les 1ers (Abed, JF, Hugues).
Nous sommes obligées de courir (eh oui !) et - bravo- nous ne raterons personne (sauf Eric, le mien... no comment, je vais le croire mourrant sur le côté, abandonné de tous), je vois même Stéphane Diagana, suivi peu de temps après d'Abed.
Je voulais vous dire mon admiration à tous : respect.
Et merci à Fred et Hugues pour avoir eu - l'air mine de rien - l'oeil sur leur groupe.
Enfin, Amélie, Carolle, Gervaise et Maryline, c'était super d'être avec vous en supportrices. :clap:

Avatar de l’utilisateur
marvin59
Messages : 227
Enregistré le : dim. nov. 18, 2007 10:11 pm
Localisation : Roubaix représente..
Contact :

Messagepar marvin59 » mer. nov. 11, 2009 1:20 pm

Bravo à tous , ça donne vraiment envie !
Et on dirait bien que nos limites sont dans la tête et qu'on peut toujours se surpasser ! Ravi de voir que vous l'avez tous fait !

C'est dommage que le groupe HS ET demi-fond ne se croisent pas souvent ,
ne serait-ce qu'un footing de temps en temps ça serait sympa ;) Je pense que nous les petits jeune avons encore beaucoup de choses à apprendre !

A bientôt
"Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir, c'est bon pour les robinets. » Boris Vian

Avatar de l’utilisateur
Victor M-F
Messages : 464
Enregistré le : mer. janv. 14, 2009 12:08 am
Localisation : Lomme
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

bravo les hors stade......

Messagepar Victor M-F » jeu. nov. 12, 2009 12:09 am

Félicitations à tous, le marathon est une discipline formidable qui nous fait prendre conscience de la capacité de l'homme à se dépasser et quand c'est préparé et vécu en groupe c'est un moment fort d'amitié.
Vive le hors stade et ceux qui le pratiquent.......!

Avatar de l’utilisateur
jerome
Messages : 198
Enregistré le : lun. févr. 16, 2009 12:51 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

A mon tour.

Messagepar jerome » jeu. nov. 12, 2009 4:24 pm

Bonjour à tous,

J’y vais également de ma contribution.
Initialement, je n’avais pas prévu de faire ce marathon. Déjà fait l’année dernière et beaucoup de marathons à faire avant d’envisager de les « bisser ».
Je pensais à Berlin pour 2009. Mais le club a décidé de faire cette course et je me suis joins à l’aventure collective parce qu’on ne rejoint pas un club pour tout faire dans son coin et c’était l’occasion de suivre une vraie préparation.
Après avoir longtemps hésité à partir à 4’50 ou 4’45, je me décide à partir à 4’50 en me plaçant dès que possible devant le meneur d’allure des 3h30. Je pars avec Eric M, Françoise, Benoit et Sébastien.
Assez rapidement, je les quitte pour m’engouffrer sur le côté afin de me placer devant le ballon. C’est alors au bout de 2 km que j’aperçois Fred et Stephen devant moi. J’hésite à les rejoindre. Je les sais meilleurs que moi et crains de m’accrocher à eux pour exploser ensuite. Finalement, je me dis qu’il vaut mieux courir ensemble et savoir lâcher quand il faut.
Les kilomètres s’enchaînent bien, très régulièrement, surtout pour Fred qui est un véritable métronome. Nous avançons groupés (en espérant que le photographe sur la corniche aura l’intelligence de cadrer le trio !)
Après quelques alertes, Stephen lâche un peu avant le 30. C’est difficile pour moi aussi mais je veux m’accrocher au rythme jusqu’au 32 pour ne plus faire que 10 km en solitaire.
Au 32, je faiblis encore, Fred se retourne, je lui fais un geste et très rapidement il semble s’évanouir au loin. Je commence à perdre franchement de la lucidité. Je compte et recompte pour voir si je suis dans mon objectif, je confonds les écrans de mon forerunner, je revois le parcours de l’an dernier avec la chaleur qui m’écrasait. Je négocie avec moi-même un petit break au 35ème kilo pour boire tranquillement mon gobelet d’eau et manger mon gel avant d’entamer la partie qui m’avait fait si mal en 2008. Je prends ou perds une bonne minute mais je pense qu’il s’agit plus d’un investissement. Stephen me double sans doute à ce moment là sans que nous ne voyions et je repars pour un petit Ploegsteert.
Les derniers kilos sont très longs. Je regarde sans cesse ma montre et calcule en regardant fondre mon avance sur les 3h30. Ca occupe l’esprit et évite de trop penser aux curieuses sensations que j’éprouve au niveau du genou et du mollet gauche. Je double un copain du CIC qui a du craquer car il avait beaucoup d’avance lorsque nous nous étions croisés. Je vois Stephen devant, je ne pense même pas à accélérer pour le rejoindre. J’ai peur de craquer maintenant alors que je suis bien dans mon objectif. Pour la première fois, j’ose me retourner pour essayer de situer les 3h30 sans succès et j’entends alors « Allez Lomme » et une petite tape amicale. C’est Yohan Diniz qui me double. Enfin le panneau du 40, plus que deux et l’arrivée se devine. Au 41, je vois un coureur qui se claque, j’ai mal pour lui et le coureur déguisé en femme plantureuse me double : destins contrastés… Je suis maintenant rassuré, même en descendant à 6 minutes au kilo, je serais en dessous des 3h30 alors je me lâche et profite de la foule et de l’arrivée : j’accélère grâce aux encouragements, je ralentis car c’est fait, je sors le doudou de mon fils que je portais à la ceinture depuis le départ et passe l’arrivée.
Cette fois, je n’ai pas envie de pleurer. Je suis juste très content d’être là, de pratiquer ce sport, de battre mon record de plus de 20 minutes. Je veux juste maintenant aller manger des pâtes ! Je boirai plus tard la bière que je me suis promis pendant la course.
Merci au club et aux organisateurs du déplacement, merci à Stephen et Fred pour la compagnie.
Depuis ce marathon, j’ai appris mardi que le bébé prévu pour avril était une fille et j’ai couru le 8 de Ploegsteert sans forcer mais sans douleur. Il me reste à faire une belle réunion ce vendredi , une belle course dimanche à Hellemmes et cette semaine sera parfaitement bouclée. Je vais peut-être jouer aussi au loto et parier sur les victoires des équipes de France !

Avatar de l’utilisateur
Fred
Messages : 554
Enregistré le : mar. août 14, 2007 5:05 pm
Localisation : Premesques
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Fred » jeu. nov. 12, 2009 7:01 pm

Puisque ce forum est fait pour mettre son récit du marathon, je vais y mettre le mien.

Commençons au réveil du dimanche matin. J'avais prévu de me lever un peu tard vers 5h45, mais comme pour chaque marathonien, je ne dormais pas bien et me voilà donc vers 5h3à au petit déjeuner. Au menu : gateau-sport et Kfé, il faut suivre les recommendations! Oui mais là je ne comprends pas, les éthipiens se gavent de petits pains au chocolat et croissants! c'est vraiment pas juste.
Toutes les affaires ayant été préparées la veille au soir, il n'y a plus qu'à les enfiler une par une entre les passages répétés au p'tit coin (le stress y parait).
6h45, regroupement dans le hall et nous voilà menant la troupe jusqu'au départ. On n'est pas les seuls, des trains entiers de marathoniens se joignent à nous.
7h15 arrivée au départ, on dépose les affaires à la consignes, puis petit pipi dans la méditérannée (pollution insignifiante à côté des égoux qui sont déversés dans la mer!).
7h30, avec Stephen et Fred (Dieu pour ceux qui le connaissent) on entre dans le SAS des 3h15. la place ne manque pas et on peut trotinner un peu et s'étirer. je m'étonne d'être si peu stressé avant le départ!
8h00: le départ, Fred reste en retrait et nous partons sereinement avec Stephen. 1er kilo en 4'58 et 2nd en 4'45'', nous voilà sur nos temps de base. les kilomètres avancent tranquillement, 5 seconde de retard au kilomètre, on s'en fout, 3 secondes d'avance, on ralentit un peu.
6ème kilomètre bonne surprise Jérôme nous rejoint, et de 3, c'est plus sympa. Le mal au ventre de Stephen passe peu à peu, pour moi un besoin d'allegement commence à se faire sentir.
12ème kilomètre, il est temps de prévoir la pause. Je me vois tel Fernando Alonso rentrant au stand pour faire le plein, mais moi c'est le contraire. Je me prépare je prends un peu d'avance pour ne pas avoir 200m à ratrapper après. Une fois passé le 13ème je me rend compte qu'arrêt inclus ce km a été couvert en 4'36''. Fred t'abuse.
15ème km: le "S de la Marina" en y entrant on voit Aimé en sortir, on cherche nos copains des 3h30 et on les voit arriver un peu avant de sortir du S. Ca occupe.
S'en suit une longue ligne droite jusqu'au semi. On y cherche nos supportrices que l'on voit au 16ème km puis les parents de delphine vers le 20ème. On reprend le rythme, il semble que jusque là on soit bien tous les 3 puis gére un peu car le cap d'Antibes arrive avec ses bosses. 21ème: passage en 1h41, ca colle avec l'objectif.
Stephen à un problème à la cheville et doit faire trois retours sur nous en plus des grimpettes
26ème km: là ça grimpe vraiment, je me détache un epudans la première montée. Mes 2 alcooliques (acolites pardon, mais je ne sais pas comment ça s'ecrit) reviennte. 2nde montée, on remet ça, un gars nous accroche depuis le début, un peu collant car il nous laisse peu de place pour courir, je lui demande si ce soir il compte manger avec nous!
29ème on redescend, Stephen décroche et nous laisse partir. j'ai passé le cap du mur de Budapest sans souffrance jusque là, juste une première petite décharge dans le genou droit. Mais il fait presque froid (14° contre 28) à Budapest) et ça aide!
On continue à 2 avec Jérôme jusqu'au 31ème, je me rend contre d'un seul coup qu'il a légèrement décroché. de mon côté tout va bien. quelques calculs rapides me disent que si j'arrive à passer à 4'35'' en moyenne au km, je peux passer sous les 3h20. Allez j'yvais, on verra si ça tient.
Là c'est trop génial, je passe mon temps à doubler des coureurs et ça en devient facile (en fait non mais c'est grisant).
32ème km: la remontée continue je dépasse Aimé qui est dans le dur.
35ème km: grosse décharge dans le genou et je redescend à 4'40 au km après 3km à 4'30. Puis ça revient, je vois Eric J. 100m devant, lui aussi l'a dur, en plus une nouvelle côte s'annonce. Je sens un grand sourire se dessiner sur mon visage en vyant que je vais réussir à faire mieux que ce que j'espérais.
Montée du 37ème km , là j'avance moins vite mais il y a du monde qui marche.
km 38: reste 19'30'' pour passer sous les 3h20'. et je vois très loin devant eric B. Je me dis que je dois aller le chercher si je veux passer sous les 3h20. Je remets le rythme sur 4'30 au km et ça passe.
Une petite descente et au loin je vois la tente d'arrivée devant le palais des festivals. je mets le turbo. dans le dernier km je cherche après nos supportrices et je les vois à 200m de l'arrivée. je suis euphorique et je lève les bras comme si j'avais battu Usain Bolt aux JO!!!
Puis je vois le chrono officiel. Malgré un dernier km à 15 km/h, Impossbile de faire moins de 3h20 au temps officiel où alors il aurait fallu que je retrouve des jambes de sprinter. Mais comme nous avons mis 19'' à passer la ligne départ, c'est bon pour les - de 3h20.
Je crois que je vais "braire" mais non.
Quel plaisir après l'arrivée de retrouver tout le monde, coureurs et supporters, avec tous un grand sourire et une grande satisfaction d'avoir réussi.
Féliciatations à tous et particulièrement aux 5 néo-marathoniens (Fred, Françoise, bruno, Pauclair et cecile) et également à André et Rama qui on finit leur marathon malgrè une préparation très écourtée.
Prochain marathon: New York, mais sans objectif temps (ça m'arrange car je ne suis pas convaincu de pouvoir faire mieux)

Fred
Si ce que tu traverses te semble difficile, pense à tout ce que tu as déjà traversé

Avatar de l’utilisateur
ALAIN
Messages : 126
Enregistré le : lun. févr. 06, 2006 2:13 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar ALAIN » jeu. nov. 12, 2009 8:19 pm

Bravo aux marathoniennes et marathoniens, ainsi qu'aux supportrices.

Quand je lis les récits, je vois que personne n'a connu le grand vide, ou le mur du 30 ou 35éme kms, et j'en profite pour saluer les entraineurs qui ont bien préparer, encadrer et conseiller les athlètes.

C'est une très belle réussite collective.

Donc pour finir Bravo aux entraineurs du groupe hors-stade, qui savent se mobiliser pour le vie du groupe.

MOSDOK TER TOUS

alain

Avatar de l’utilisateur
Eric JONK
Messages : 113
Enregistré le : ven. févr. 01, 2008 8:40 pm
Localisation : Pérenchies
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Eric JONK » jeu. nov. 12, 2009 10:29 pm


Avatar de l’utilisateur
bonito
Messages : 552
Enregistré le : jeu. nov. 24, 2005 9:42 pm
Localisation : Frelinghien
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar bonito » jeu. nov. 12, 2009 11:03 pm

Le prince du 800m lol
no pain, no gain (pas de douleur, pas de victoire)

Avatar de l’utilisateur
lili
Messages : 121
Enregistré le : ven. oct. 05, 2007 9:39 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar lili » jeu. nov. 12, 2009 11:04 pm


Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar JFD » jeu. nov. 12, 2009 11:13 pm



[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Retourner vers « Nos compétitions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 2 invités