Histoire de trail

Les petits potins, les petits nouveaux et les évenements... en tous genres...

Modérateur : Groupe des modérateurs

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Histoire de trail

Messagepar JFD » jeu. juin 01, 2017 5:05 pm

Hello les traileurs,
Je vous donnerai, comme promis, et au fur et à mesure, des conseils pour votre week-end des Templiers.
Rien en presse encore.

Avant cela je me permets de vous faire le récit de ma MaxiRace en 2 jours du we dernier : 83 km en 2 jours.
Un trail avec pas mal de péripéties qui ne s'est pas vraiment passé comme espéré... mais a été riche d'enseignements (que je pense utile de partager).

La XL race :
Samedi départ d'Annecy, à 5h20 pour 42km et 2400m de dénivelé positif (D+)
Bivouac à l'arrivée organisé par l'organisation.
Dimanche départ du Bivouac à 6h30 pour rejoindre Annecy par l'autre côté du lac. 40km et 2600 de D+.

Conditions :
Très en forme à 3 semaines de la course puis fatigue suite à une fête un peu appuyée :biére: suivi par des séances encore dures.
Trail du Patois fait à la ramasse.
J'arrive à Annecy certainement pas à 100%... je le sais.

La course :
Le début du jour 1 se passe bien. On enchaîne des montées pentues et très longues. La 1ère nous durera 2h30 (de marche).
Avec mon copain, on envoie dans les descentes et on monte en marchant (rapidement).
Au 2/3 de la course, je commence à payer mes excès de vitesse.... puis craque complétement.
Il reste une longue montée et une descente toboggan (la spécialité du coin ?) :7km seulement, mais ça me parait insurmontable.
Je m'allonge un moment (sur un lit de fourmis rouges :pendu: ). Je cogite déjà pour le jour 2 alors que je ne sais pas comment finir le 1. Je reparts au courage.
La montée est interminable et la descente éreintante.
Arrivée en bas, il reste 2km de macadam plat : je me force à ne pas marcher. :casser: :casser:
Je passe la ligne d'arrivée... et vais m'effondrer au fond de la salle qui sert de ravito et qui sera notre lieu de bivouac.
Je dis à mon copain déjà arrivé qu'il n'y aura pas de jour 2.
Au bout d'un moment. Transis de froid je vais faire coucou péniblement à la croix rouge où on me prépare un lit de camp douillé.
Rien n'y fait. J'ai des nausées et suis vraiment à bout.
Petit effort pour rejoindre les toilettes pour y vomir ...ce que je n'ai pas. A défaut du lac , j'ai une vue privilégiée sur la cuvette.
Je décide ne pas retourner par la case croix rouge et part discuter avec mon copain.
Bcp de personne me disent que ca peut s'arranger d'ici demain... N'importe quoi.
Les amis au tel me réconforte et me disent aussi d'y croire.

L'après-midi passe et les couleurs reviennent.
J'arrive à manger et à boire.
Repas du soir sympa avec les autres coureurs (pas tous rassurés pour le jour 2).
Je bois un coup de rouge pour me réconforter...

Avant de me coucher, je me dis que je ne risque rien à démarrer le jour 2. Au pire ca sera abandon. Ou petite rando...ou finir... qui sait.
J'ai qd même bien les pépettes de retourner dans cet enfer de côtes (faut les voir pour le croire).

Jour 2.
Levé en forme. pas mal aux jambes et pas l'impression d'avoir vécu la galère de la veille.
Je prend le départ après un coucou à Phiphi DJ qui part 1heur après pour le même parcours.
La stratégie : on lève le pied et on voit.
1er objectif. Atteindre le ravito de Menthon (26ème km qd même) après une montée énorme et une grosse descente.
Tout se passe bien... petit rythme sur la montée de 3h00 ! Maginfique en haut. Heureux d'avoir démarrer ce jour 2.
Descente et arrivée au ravito. Tout va bien.
Je sais que je vais finir. .. qd on est plus en sur régime (même léger) c'est tout à fait autre chose.
Contrairement à la veuille, j'ai envie de manger et prend le temps d'envoyer des msg.
C'est reparti pour la partie sans doute la plus dure des 2 jours... 1 grosse montée très pentue et une dernière descente monstrueuse (surtout si on a plus grd chose à donner).
Je m'attendais donc à ce que cette descente soit compliquée... mais à ce point ! Incroyable. Une tuerie.
Arrivée en bas (enfin !) reste 1km de plat dans la fournaise. Que c'est long ! Epuisée par ces 600m de D-.

Finalement je passe la ligne heureux car vraiment passé pas loin du 1er abandon de "ma carrière".
Et cette 2ème journée a offert des points de vue splendides.
http://www.maxi-race.net/fr/videos-officielles/

Enseignements (on en reparlera ultérieurement)
1) Bien analyser le parcours pour se l'approprier et s'entraîner en fonction.
L'entrainement en descente m'a manqué.
2) Courir en fonction de sa forme.
J'aurai sans doute gérer autrement le jour 1 compte tenu de ma fatigue des jours précédents.
3) Renforcement musculaire (gainage, squat, ...)
Un peu délaissé cette fois.
4) Manger, manger, manger.
On ne roule pas sans carburant.
Pas assez profité du ravito du jour 1.
5) Un nouveau trail... c'est un nouveau départ.
C'est parce qu'on performe sur un trail (Templiers par exemple) qu'on va assurer sur un autre.
6) S'amuser
On est qd même là pour se faire plaisir et finir la course.
Du coup tout mettre en oeuvre pour se faire.
Sur ce genre de trail, une prépa négligée sur n'importe le quel de ces points et c'est la galère quasi assurée.

Voilà.
Encore une fois, je ne suis pas expert en trail mais je pense pouvoir vous éviter bien des désillusions pour votre aventure des Templiers.
Je peux déjà vous dire que les Templiers est plus beau et plus abordable que la maxirace.
Cette dernière se passe bcp en forêt (donc pas de vue) et est un vrai défit physique.
A bientôt sur ce pos pour qq conseils que vous prendrez ...ou pas.

Le Scoach.
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

olivier.p
Messages : 97
Enregistré le : mar. oct. 28, 2014 11:28 pm

Re: Histoire de trail

Messagepar olivier.p » jeu. juin 01, 2017 10:02 pm

beau recit!!

comme quoi on peut avoir des coups de mou et remonter la pente
demain est un autre jour...
La course a pied en general doit rester un plaisir avant tout et pas se résumer à douleurs , périple, démotivation et abandon
Je pense que tu as du te poser pas mal de question mais ce qui est beau c'est que tu es allé au bout
félicitations!!!
"Ça Fait Mal Et Ca Fait Rien" - Zazie

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm

Re: Histoire de trail

Messagepar MarcTab » sam. juin 03, 2017 10:14 pm

Un grand merci pour cette revue détaillée et pour les conseils ! Un grand bravo d'être allé au bout, lisant ton récit du J1, je me disais que le J2 allait être dantesque, mais finalement à chaque jour sa peine, et les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Dans 2 semaines, Samoans, on vous racontera....

Avatar de l’utilisateur
François G
Messages : 259
Enregistré le : mer. nov. 03, 2010 8:04 pm

Re: Histoire de trail

Messagepar François G » mer. juin 07, 2017 10:34 am

Merci pour ce récit détaillé et félicitations pour avoir surmonté les moments difficiles. Tu peux être fier de ne pas avoir abandonné dans de telles conditions. Bravo à toi. :clap: :clap:

Un grand merci aussi pour les conseils qui permettront d’être le mieux préparé possible pour les Templiers.
Je serai attentif à tes conseils car pour moi ça sera une découverte du trail longue distance. J’ai encore du mal aujourd’hui à me projeter sur les difficultés que je vais devoir surmonter dans une telle aventure.

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 275
Enregistré le : lun. mai 22, 2006 9:31 pm
Localisation : Lomme

Re: Histoire de trail

Messagepar laurent » dim. juin 11, 2017 8:54 pm

Hello,

Merci pour ce très beau récit ! bravo !
Je ne sais pas si ça va m'inciter à me lancer dans ce type trail... :vieu:
Ou en tout cas en étant bien préparé, avec humilité et en respectant les grands principes que tu indiques !!

à +,
Laurent
Après une heure de course à pieds, je me sens mieux. Les autres aussi me sentent mieux... (adapté de Geluck)

Avatar de l’utilisateur
Claire
Messages : 417
Enregistré le : dim. oct. 21, 2007 5:33 pm

Re: Histoire de trail

Messagepar Claire » dim. juil. 02, 2017 6:11 pm

Bravo Jef !!! Quel récit palpitant, avec happy end, j'adore ! :clap: :clap: :clap:
Tout à fait en phase avec ce que tu racontes (bien choisir sa course, se faire plaisir ...)
Surtout depuis ce que j'ai traversé la semaine dernière avec le Marathon du Mont-Blanc !
Petit résumé : je ne suis pas officiellement "finisher" mais je l'ai quand même bouclé ... Sortie de la course à la Flégère pour dépassement de barrière horaire de 3', j'ai bien sûr continué pour terminer. A moins d'1km de l'arrivée, je double l'officiel dernier, et du coup je passe l'arche d'arrivée et j'ai ma jolie médaille. Mais pas de classement pour moi ni de temps "finisher". C'est le jeu ! :casser:

La morale de l'histoire ?
- je crois que j'ai touché le bout de mes limites : pour moi, il n'y aura plus d'objectifs de courses de montagne au delà des 30kms ! :vieu:
- la vie et ses contraintes fait que l'entraînement n'a pas toujours été ce qu'il aurait fallu; et oui, ça se paye cash ! :gourdin:
- aucun regret, je suis allée au bout de ce que je pouvais et j'ai tout donné ! :pendu:
Au final, ça restera un beau souvenir, mon 20ème marathon :alcool: et j'ai quand même moins mal aux jambes qu'après 42km sur la route :wink:
Vive le trail !

Claire
Au bout de son obstination

andre_normand
Messages : 544
Enregistré le : dim. nov. 15, 2009 3:30 pm
Contact :

Re: Histoire de trail

Messagepar andre_normand » dim. juil. 02, 2017 6:33 pm

:clap: :clap: :clap: quand même CLAIRE
même si tu n'es pas classer au moins tu as pu le finir :casser:
tu as été quand même jusqu'au bout et tu l'as fini
quelle belle récompense
à plus
dédé

Avatar de l’utilisateur
Eric le Yeti
Messages : 288
Enregistré le : dim. févr. 13, 2011 3:27 pm
Localisation : LOMME

Re: Histoire de trail

Messagepar Eric le Yeti » mar. juil. 04, 2017 1:26 pm

Merci coach pour ce retour d'expérience, félicitation pour avoir réussi à prendre le départ le 2eme jour.


Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités