Festival des Templiers

Les petits potins, les petits nouveaux et les évenements... en tous genres...

Modérateur : Groupe des modérateurs

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Histoire de trail

Messagepar JFD » mer. mai 31, 2017 9:50 pm

Hello les traileurs,
J'ai créé un sujet pour vous relater le récit de ma MaciRace.
viewtopic.php?f=10&t=3070

Un préalable à la communication de conseils pour votre futur Festival des Templiers

Le Scoach.
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Prépa Trail

Messagepar JFD » mar. juin 06, 2017 12:58 pm

_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar JFD » mer. juin 21, 2017 5:25 pm

Vous l'avez peut-être vu (ou pas). J'ai déjà lister qq points importants pour la prépa Templiers dans
viewtopic.php?f=10&t=3072&p=26433#p26433

J'espère que ca vous intéresse :? .
N'hésitez pas à réagir sur le forum, par email ou de vives voix.

Je prévois de mettre un plan avant juillet ou fin juillet.
Il durera +/- 10 semaines et démarrera donc mi-aôut.

A plus

Le Scoach
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
donquichotte
Messages : 396
Enregistré le : mer. sept. 16, 2009 6:40 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar donquichotte » jeu. juin 22, 2017 8:39 pm

Hello Jeff !

En ce qui me concerne, je n'ai pas couru depuis Bouillon : j'ai un genou en rade. Il y a des chances que la course à pieds soit terminée pour moi... :roll:

Je vends mon dossard 75 km, si ça intéresse quelqu'un... Comme Fatima ne court pas sans moi (à cause de sa peur des chiens...), il y a peu de chance qu'elle court son 50 bornes... :cry:

Bruno
Bruno

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar JFD » ven. juin 23, 2017 8:32 am

donquichotte a écrit :Hello Jeff !

En ce qui me concerne, je n'ai pas couru depuis Bouillon : j'ai un genou en rade. Il y a des chances que la course à pieds soit terminée pour moi... :roll:

Je vends mon dossard 75 km, si ça intéresse quelqu'un... Comme Fatima ne court pas sans moi (à cause de sa peur des chiens...), il y a peu de chance qu'elle court son 50 bornes... :cry:

Bruno


Bonjour,
que de tristes nouvelles !
Pour ton genou, c'est du sûr ?
Pour ton dossard, je ne sais pas si on sait facilement prendre le dossard de qq'un d'autres (pièce d'identité nécessaire ?).
Pour Fatima : une petite bombe anti canin ou elle court en ville ou dans un stade.

Bon courage et bisous à vous.

JF
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
donquichotte
Messages : 396
Enregistré le : mer. sept. 16, 2009 6:40 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar donquichotte » ven. juin 23, 2017 5:38 pm

Concernant Fatima, je suis bien d'accord et je pense que je suis en passe de la convaincre ; il était temps car elle avait déjà consulté l'organisation pour passer sur une course solidaire de 28 km, je crois...

Sinon, l'organisation a également répondu que je pouvais céder mon dossard à condition que cela se fasse avant septembre. Il faut que je m'en occupe...

Pour le reste, mon généraliste est très pessimiste, mais peut-être que le spécialiste que vois à Lyon le 12 juillet sera-t-il plus positif. Je croise les doigts.

Bon entraînement à tous !

Bruno
Bruno

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar JFD » sam. juin 24, 2017 7:56 am

donquichotte a écrit :Concernant Fatima, je suis bien d'accord et je pense que je suis en passe de la convaincre ; il était temps car elle avait déjà consulté l'organisation pour passer sur une course solidaire de 28 km, je crois...

Sinon, l'organisation a également répondu que je pouvais céder mon dossard à condition que cela se fasse avant septembre. Il faut que je m'en occupe...

Pour le reste, mon généraliste est très pessimiste, mais peut-être que le spécialiste que vois à Lyon le 12 juillet sera-t-il plus positif. Je croise les doigts.

Bon entraînement à tous !

Bruno


Salut,
si j'ai une opportunité pour ton dossard, je te fais signe.
Croisons les doigts pour ton genou.
A bientôt.
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
Eric le Yeti
Messages : 288
Enregistré le : dim. févr. 13, 2011 3:27 pm
Localisation : LOMME

Re: Festival des Templiers

Messagepar Eric le Yeti » mer. oct. 04, 2017 2:11 pm

Hello,

Pour information, nous prendrons la route jeudi matin pour encourager Cédric et Greg sur le 100 km vendredi, nous somme 4 (Cyr-David, Philippe S, France et moi), nous vous rejoindrons vendredi soir au gîte.
Retour du lundi matin, toujours à 4.

Avatar de l’utilisateur
Christine M
Messages : 268
Enregistré le : jeu. janv. 15, 2009 2:20 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar Christine M » jeu. oct. 05, 2017 5:21 pm

Hello à tous,
Finalement pas de Templiers pour Éric et moi.... changement de dernière minute dans une date qui nous oblige à être présents ici le samedi .
Dommage mais on suivra vos exploits !
Cri-Cri

Avatar de l’utilisateur
GIL
Messages : 23
Enregistré le : ven. sept. 23, 2016 10:05 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar GIL » mar. oct. 17, 2017 2:16 pm

Salut à tous!

Bien noté le départ du vendredi dans la voiture de Julien.
merci les organisateurs car ça doit être un casse-tête Chinois entre les départs et retour aux dates différentes.Je vois que tout s"organise pour tout le monde!!
:) :)

andre_normand
Messages : 554
Enregistré le : dim. nov. 15, 2009 3:30 pm
Contact :

Re: Festival des Templiers

Messagepar andre_normand » jeu. oct. 19, 2017 6:22 pm

Je suis sur place depuis samedi bien indiqué pour les dossards et le départ en centre ville plus compliqué pour le stationnement pluie continue depuis hier soir bonne route à vous tous
,dede

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar JFD » ven. oct. 20, 2017 8:56 am

Bonne course à tous les traileur·euse·s pour ce week-end tant attendu ... et je l'espère préparé :wink:
Amusez-vous bien.

Le Scoach
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
Marion P
Messages : 190
Enregistré le : mer. nov. 14, 2012 11:23 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar Marion P » lun. oct. 23, 2017 5:29 pm

Merci Jeff pour tous ces conseils et plan d’entrainement ! ils ont été payants puisque sur le Marathon des Causses comme sur Le Grand Trail nous avons, hormis Dédé, tous étaient finishers.
Suite d’impressions (difficile de retranscrire les émotions par contre..) :

La magie du départ
La première montée, traitresse sous un soleil et une chaleur inattendus.
Retrouver France, Eric, Cyr David et France pour la traversée du plateau.
Les passages en corniche, la vue à couper le souffle sur les Causses, les odeurs de pin sous le soleil, les chemins qui « tortillent » en hauteur.
La première descente , un peu raide (avec le recul : très facile ;-) )

Grég et Cédric venus nous encourager malgré leurs kms ds les jambes, un ravito qu’on n’attendait pas si tôt, les copains qui courent le lendemain et qui nous aident à remplir (ouvrir !) nos poches à eau, ns encouragent, font des photos.

Repartir à 5. Grimper ds un paysage brumeux, une forêt de Brocéliande, s’attendre à voir surgir des elfes ou des petites fées (promis il n’y avait rien ds mon eau !). Odeur de mousse, humidité.
Fin de la 2è côte, ça pique, ça fait faim ! Prendre le temps de se poser, manger un bout, repartir avec France parce qu’on est aussi là pr courir !!!
L’humidité. La pluie. De plus en plus. Cinglante. Mouillées. Trempées. Lessivées !! Alors on court pr ne pas avoir froid !!
Ravito. Pas de Coca !! Soupe, St Yorre, chips.
Se décider enfin à mettre la veste, repartir.

A nouveau la forêt, les mousses, les rochers. Ambiance brumeuse, les trolls ne st pas loin !
Un trou, une fenêtre ds la roche : vue sur les Causses à nouveau, monter, surplomber ce paysage fascinant de forêts et de roches.
Grimper, forêt de pins, terrain souple, la balade est belle, la pluie a cessé !
Dernier ravito. La Cade. Bergerie avec feu de cheminée. Se réchauffer, récupérer, la suite promet il paraît.

2ème descente.. en single, ça bouchonne parfois. Dernière partie de course. Un peu plus dure, plus raide. Courir seule cette fois.

Dernière montée, vue sur Millau et le Viaduc, à flanc de Causses.

Et puis…
le feu d’artifice final,
la « grimpette » pour laquelle on n’avait pas signé (ou si justement en fait),
celle qui ne s’arrête jamais, où l’effort est intense ms tellement bon ! celle dont on ne voit pas le bout,
celle qu’on n’oubliera pas !
Grosse pensée pour ceux qui l’ont faite de nuit !! chapeau !! j’en aurai sûrement pleuré !

Et enfin la dernière descente. Pas de répit : raide et technique cette fois ! La nuit tombe, la frontale n’est pas indispensable ms bien confortable.
Enfin. Dérouler ! Terminer, derniers virages, qq marches et c’est l’arche.

Rideau. L’émotion est là ! Savourer. Se réjouir. Avec les copains, tous ont fini ou finiront ! on s’inquiétera un peu pr Cécile et Mary, là-haut de nuit. Bon en fait elles draguaient les farmers, tt va bien !

Une course à vivre ! Je n’ose pas imaginer Le Grand Trail ou l’endurance Trail ;-)
To be continued

Avatar de l’utilisateur
Claire
Messages : 417
Enregistré le : dim. oct. 21, 2007 5:33 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar Claire » lun. oct. 23, 2017 7:55 pm

Merci Marion pour ce beau récit !
Ça m'a rappelé d'excellents souvenirs et surtout je suis tellement contente pour vous tous et fière de vos exploits du week-end :clap: :implore: :1st:
Bonne recup à tous et à bientôt pour fêter ça :alcool: :fleurs:
Claire
Traileuse (un peu) envieuse

PS j'espère que d'autres beaux récits sont en préparation, bande de champions !

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar JFD » lun. oct. 23, 2017 9:00 pm

Je n'étais pas des vôtres dans l'Aveyron mais j'ai passé une partie du week-end à suivre vos pérégrinations.
Il faudrait d'ailleurs dire aux organisateurs que les videos c'est bien, mais avec cette qualité là c'est un peu inutile.
En plus, quand on voit un Lommois, il passe la ligne et disparait direct hors champs... trop pressé de faire le décrassage j'imagine :)

Moi aussi ca m'a rappelé de beaux souvenirs : les miens étaient ensoleillés :mrgreen:

Un (ultra) trail, c'est dur mais sous la pluie, dans le vent et le froid, ça devient vraiment compliqué.
Bravo à (presque*) tous d'être allés au bout.

Je pense que pour bcp, cette expérience trail va les enrichir et les faire progresser dans cette discipline.

En attente d'autres récits.

Le Scoach

* André nous racontera son vécu.
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

andre_normand
Messages : 554
Enregistré le : dim. nov. 15, 2009 3:30 pm
Contact :

Re: Festival des Templiers

Messagepar andre_normand » lun. oct. 23, 2017 9:18 pm

j'ai vécu quand même une belle expérience malheureusement je me suis retrouvé trop vite seul alors j'ai ralenti pour passé la barrière horaire en 3 heure 04 minutes et pouvoir arrêter avec une boule au ventre car j'étais encore bien à ce moment là mais tout seul et il restait encore 23 kilomètres à faire et de grosses montées je pense avoir pris la bonne décision bravo à tous et toutes bonnes récupérations on rentre samedi à mardi pour l entraînement

Avatar de l’utilisateur
Eric le Yeti
Messages : 288
Enregistré le : dim. févr. 13, 2011 3:27 pm
Localisation : LOMME

Re: Festival des Templiers

Messagepar Eric le Yeti » mer. oct. 25, 2017 12:49 pm

Voici quelques photos de notre aventure dans l'Aveyron : https://photos.app.goo.gl/y1WTyZilKaeUatHX2

Je tiens à vous remercier pour votre bonne humeur, vos encouragements et cet esprit Trail tout au long de ce week-end.
Un petit regret concernant Cédric et Greg, j'aurai tant aimé qu'ils bouclent le 100km, peut-être une autre fois mais un grand bravo car ils se sont bien battus.

Et vivement de nouvelles aventures.

Avatar de l’utilisateur
anne-so
Messages : 310
Enregistré le : sam. oct. 20, 2007 6:28 pm
Localisation : lille
Contact :

Re: Festival des Templiers

Messagepar anne-so » mer. oct. 25, 2017 6:39 pm

C'est clair que l'on a passé un super week end.
Pour nous, il a démarré par un petit vol Lille-Toulouse vendredi soir. Atterrissage à 22h et nuit à Albi...On s'est couché un peu tard mais on a plutôt bien dormi. Lever à 7h30 pour un départ direction Millau.
Arrivée sur place à 10h30 on s'est garé facilement grâce aux indications de Marion qui y était allée la veille. Retrait rapide des dossards et des lots après un passage éclair au village trail (on a rien vu, on voulait y aller le lendemain mais malheureusement il avait disparu :( )
Bonne nouvelle météo : il ne pleut pas pour le moment :) on peut donc se changer rapidement et voir arriver au fur et à mesure les copains du club. Sylvain est là aussi, c'est chouette de se revoir et de passer un moment tous ensemble avant le départ. Fatima et Bruno sont là aussi avec les enfants. On est plus ou moins stressé mais l'ambiance est bonne. Quelques photos pour se détendre, un bout de gâteau sport histoire de ne pas avoir faim tout de suite et c'est déjà l'heure.
La petite musique habituelle lance la course à 12h15 (drôle d'heure d'ailleurs) et nous voilà partis. Je suis avec Delphine et France au départ et ça va un peu vite sur les 2 premiers kilomètres mais bon, on sait que ça ne va pas durer...La première pente arrive très vite ! et elle est longue !!!! On n'est pas vraiment échauffées, il fait super lourd...y a du monde partout et chacun doit prendre son rythme. Je me retrouve donc rapidement toute seule. Arrivée en haut, ça va beaucoup mieux car il y a plus d'air. C'est parti pour une belle session plus ou moins plate sur le plateau (j'avoue que c'est loin d'être ma partie préférée...c'est trop plat et je dois courir tout le temps !!!!) heureusement que l'on arrive ensuite au bord du plateau et là c'est plus sympa de slalomer entre les arbres sur un terrain plein de petites relances. Déjà la première grande descente arrive...et elle fait bien mal aux cuisses...ça glisse à mort sur les rochers bien boueux et, y a pas à dire, des descentes de plus de 2km on n'y est pas habitué !
1er ravito au 15ème kilo : je croise Greg et Cédric souriants au bord du chemin (ils ont l'air en forme malgré la distance courue hier !) puis François et Marc qui me donnent un coup de main pour sortir les bâtons avant la deuxième montée : Merci les gars.
C'est reparti ! ça passe beaucoup plus vite car le chemin est bien varié.
2ème ravito au 23ème et là je me prends une belle drache sur la tête ! Vite, je profite de la tente pour sortir la veste et la casquette en espérant que cela ne va pas durer trop longtemps. Une partie bien sympa dans la forêt avec plein de relances et de chouettes passages. Arrivée sur un super ravito complet dans une bergerie : sucré, salé, soupe, roquefort...pas mal ! de quoi refaire le plein d'énergie.
Deuxième grande descente : à deux en serrant la main d'une parfaite inconnue pour essayer de s'équilibrer on s'en est pas mal sorties :)
Dernière partie : une belle montée encore...beaucoup de monde, ça bouchonne un peu trop souvent à mon goût c'est pas terrible. Bon, du coup ça repose...faut se dire ça...dernière descente, bien technique au départ puis roulante sur la fin, je peux enfin doubler et courir réellement ça fait du bien. On entend l'arrivée depuis un moment ça fait du bien !
Phiphi dans le dernier virage et voilà l'arche ! 6h14' et quelques au final. J'ai plus de cuisses mais je suis plutôt contente. :D
Je retrouve Delphine, Olivier puis Julien et Gilles qui ont déjà terminé. Tout le monde a l'air content.
Ceux qui arrivent ensuite ont le sourire également. On s'en est plutôt pas mal sortis vu le dénivelé que l'on a pour s'entrainer.
Bravo à tous :clap: :clap: :clap: :clap:
Merci au scoatch pour l'entrainement ça a payé !
Chapeau à ceux qui ont bouclé le 76km également : ça n'a pas dû être simple ! :clap: :clap: :clap: :clap:
A bientôt
AnSo

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar MarcTab » mer. oct. 25, 2017 11:04 pm

De nouveau sur la ligne de départ de ce grand trail des Templiers et ses 76K. Gros avantage cette fois, je sais à quoi m'attendre, 2 ans après mon premier Ultra!
6 au départ, l'objectif est d'avoir 6 finishers et tous avons en tête la dernière barrière horaire de Massebiau qu'il faut passer avant 18h15. Lever à 3h30, nous arrivons dans le SAS 2 vers 5h, ce qui nous permet d'être bien placés derrière les Elite et ceux qui ont déjà des références (ça doit bien représenter 700 personnes).
6H, la musique traditionnelle toujours émouvante, c'est parti. Ca part vite sur les 3 premier km de route. :conduit: Il ne faut pas trainer pour éviter les embouteillages de la première montée ou même en prévision de la première descente en monotrace au 19K. La première montée est dure pour mes mollets très tendus mais bon, ça passe sans trop de problème. Arrêt technique en haut mais voilà que j'arrache mon dossard qui tombe par terre. Les épingles nourrices sont toutes tordues...ça commence bien ! :park: :pendu: Je repars dans le noir sur ce plateau de 18K qui va nous emmener vers le lever du jour. Il ne faut pas s'enflammer. Je rejoins Laurent, Alain, François puis c'est la descente vers Peyrelau, superbe village avec ses petites ruelles. Que de monde qui nous encourage, quelle ambiance , c'est génial. :clap: :clap: Gros ravitaillement où c'est Stephen que nous croisons. 23K, 2h42 de course et c'est reparti pour la deuxième grosse montée dans la foret. Tout va bien, sur le plateau en haut, je retrouve François puis Stephen qui m'avaient largué dans la montée. Petite photo devant l'église en ruine que nous traversons.

Après 4h23, 34K, nous arrivons à St André de Vezine, deuxième ravito. Alain est là . Nous cherchons notre assistance mais personne. Où sont-ils passé? :conduit: J'ai 20 minutes d'avance par rapport à il y a 2 ans. Je repars rapidement mais comme il y a 2 ans, après 5H de course, j'ai les intestins qui commencent à me tirailler. Je ne vais pas attendre, direction un buisson.... :casser: Alain, Laurent, François passeront pendant ce temps là, je ne reverrai pas les 2 premiers. Je repars seul, le temps se gate avec la pluie qui commence et surtout un vent glacial qui transit le corps couvert de sueur. Dommage cette météo qui gâche les conditions de course mais surtout le paysage vraiment plus beau il y a 2 ans sous le soleil. Descente vers Roque Ste Marguerite, à nouveau une superbe ambiance dans les rues de ce village, 6h04 de course, 44K, 35 minutes d'avance par rapport à 2015.

C'est maintenant que la course commence véritablement. La montée suivante vers Pierrefiche est très dure et j'arrive au sommet bien entamé, cela fait un moment que je ne m'alimente plus avec toujours les intestins en vrac et un estomac qui ne veut rien avaler. A Pierrefiche, à nouveau un monde fou pour nous encourager. Je vois France, Anne So, Delphine qui me disent que Francois est passé il y a peu. Je suis au 47K, 6h55 de course , - 50' / 2015. 18 Km pour rejoindre la dernière barrière horaire de Massebiau mais je n'ai plus de jus, je n'arrive plus à relancer sur le plat, plus d'essence dans le moteur mais pas assez de lucidité pour me forcer à manger. Je repense à il y a 2 ans en passant dans de nombreux endroits en particulier à Greg et à Bruno qui n'en pouvait plus non plus. Le temps se lève un peu mais le vent souffle en rafales et je n'arrête pas de mettre puis de ranger ma veste. Depuis pas mal de km, je n'arrête pas de me faire doubler, normal, vu que je marche le plus souvent. Des dizaines et des dizaines de coureurs qui me doublent en trombe, sans aucune pitié, juste un merci de m'être mis de coté . Mes cuisses me brulent mais pas de crampes comme à Samoens ouf . J'attends les montées avec impatience, montées beaucoup moins pénibles que les descentes. Les paysages sont magnifiques avec ces gorges et Millau au fond. Mes réserves en eau s'amenuisent mais c'est la descente vers Masebiau. Cette descenteva être horrible, incroyablement pénible et si longue...ce ne sont que des petites pierres qui te tordent les chevilles, des chevilles complètement en feu où les séquelles d'entorses passées semblent se réveiller. Chaque pas est une souffrance et je descends en marchant. Faut vraiment être maso, c'est la dernière fois que je fais un truc pareil. :pendu: :pendu: je pense à Laurent et ses chevilles en vrac et me dis qu'il va avoir du mal à passer; je n'imagine vraiment pas que le bougre est une heure devant :1st: il m'épate, il m'épate, il m'épate!! J'arrive enfin au fond de la vallée 65K, 10h30 de course, 1h15 d'avance par rapport à 2015 malgré ces 20 derniers kilomètres plus que pénibles; En voyant tous les copains du club, je craque complètement, les larmes me submergent. Ils vont être absolument extraordinaires, m 'encourageant, faisant le plein de mes bidons, me forçant à manger, me donnant des vêtements secs. Eric, Dédé, Cyr-David, Gilles.... vous avez été énormes. :clap: :clap: :implore: :implore: La foule aussi en arrivant à Massebiau a été incroyable, voyant que j'étais au bout du rouleau, elle m'encourageait comme pas possible, c''était complètement fou !

Et c'est reparti pour la grosse grosse montée vers Le Cade. Cela fait du bien de retrouver une montée... si si. Je trouve un second souffle, monte au train et depuis bien longtemps ne me fait plus doubler. Je retrouve le moral et la pêche physique. Le froid revient en arrivant sur le plateau mais c'est le ravit de la ferme et son feu de cheminée, véritable piège devant lequel il ne faut pas s'attarder. Je retrouve François, nous finirons la course ensemble. :biére: Nous repartons sous la pluie, la descente vers la dernière difficulté est très glissante. Le passage de la corniche et la partie d'escalade vers l'antenne est vraiment longue mais plus facile qu'il y a 2 ans où on l'avait faite de nuit. De jour, c'est quand même plus facile d'appréhender les difficultés.
Dernière descente, dangereuse car glissante et beaucoup de monde. passage dans la grotte du hibou et on entend les clameurs de la ligne d'arrivée. Je n'ai plus mal aux cuisses, j'ai envie de courir. C'est l'arrivée, François tombe à quelques mètres de la ligne que nous allons franchir ensemble. Quelle grande joie de finir avec lui avec qui je partage tant d’entraînements depuis 3 ans. 13h29 de course, 2h de moins qu'il y a 2 ans. Dommage d'avoir subi ce gros passage à vide entre le 45K et le 65K avec ces problèmes intestinaux et d'alimentation. Surprise Alain et Laurent sont là arrivés il y a plus d'une heure. :1st: :1st: :clap: :clap: Quelle course ils ont fait, je suis admiratif, chapeau !!!! Stephen a fait encore mieux dans les 11h :clap: . Quand je pense que le premier a fini en 6h38, c'est hallucinant, près de 12 km/h de moyenne sur un tel parcours....des extra terrestres.

Nous retrouvons nos supporters avec joie. Je suis épuisé, j'ai froid et je n'arriverai pas à me réchauffer de la soirée malgré l'aligo mangé avec bon appétit. Gatean va arriver, génial lui qui a failli ne pas prendre le départ avec son pied en compote depuis 2 semaines et c'est Phiphi qui ferme la marche, lui aussi finisher, chapeau messieurs, vous l'avez fait, vous pouvez être fiers.

Quel week end, un grand merci à tous, un grand bravo, à mes compagnons du Grand Trail, aux coureurs du marathon et de l'Endurance Trail. On s'est juste croisés dans le gite (chauffé !!) , dommage de n'avoir pas eu une soirée tous ensemble. Merci à notre chauffeur Alain !!

A bientôt pour de nouvelles aventures mais avant pour fêter nos courses :biére:


NB : Alors que je m'étais promis de ne plus jamais recommencer, quelques jours après, l'idée de nouveaux défis germe peu à peu dans la tête....Maso...
Modifié en dernier par MarcTab le ven. oct. 27, 2017 9:55 am, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
stephen H
Messages : 639
Enregistré le : jeu. oct. 04, 2007 1:59 pm

Re: Festival des Templiers

Messagepar stephen H » jeu. oct. 26, 2017 5:45 pm

2017… Grand changement pour moi : après 11 ans de participation au club j’ai choisi de ne pas renouveler ma licence compte tenu que je n’arrivais plus à caler mon planning perso familial et professionnel avec les entrainements collectifs. Pas facile de ne plus voir les copains et de ne plus participer aux compétitions mais je reste néanmoins Lommois de cœur…

J’avais choisi ce Trail comme le défi majeur de ma saison avec le marathon du mont Blanc en préparation. J’ai +/- calqué ma préparation sur le plan de Jeff que j’ai adapté en fonction de mes disponibilités; mais j’ai quasiment réalisé toutes les sorties longues du plan, exclusivement sur les terrils de Loos en Gohelle (dont je connais maintenant le moindre recoin)…. Celle de 4h30 a été terrible, mais je pense maintenant qu’elle m’a mentalement aidé à affronter le grand trail des Templiers

Jour J… réveil tôt, mais manifestement trop tard puisque Delphine coincée dans les bouchons me dépose à 1500m du départ…il est 5h35 :?
5h50… je rentre dans le sas, plutôt bien placé… ouf tant mieux
3,2,1.. boum : c’est parti… après le gros son et les frissons du départ succède le bruit sourd des pas dans le silence de la nuit et le beau spectacle des 2500 frontales qui grimpent la première difficulté. Fichtre !…. Ca grimpe quand même assez fort pour une région sans hautes montagnes…. Ça me permet de m’étalonner sur ce qui m’attend et je passe en mode « je m’économise au maximum». Heureusement les montées (et les descentes) ne sont jamais très longues 300-400m de D+/D- à chaque fois (c’est ce que je me répèterai toute la course, dans les moments difficiles)

Le jour se lève lentement, nous permettant de découvrir de superbes panoramas. Dommage que la météo soit capricieuse : on se prend de sacrées averses avec un vent bien prononcé qui m’oblige à mettre/enlever mon coupe vent… en courant et avec les main engourdies par le froid… pas facile
Et puis j’ai de terribles crampes d’estomac depuis 2-3h déjà… Trop de pâtes pendant 3 jours ? Le malto ? Je n’en sais rien mais un gros buisson aura finalement la conclusion de mes interrogations…
En sortant de ma « cachette » je retrouve François et Marc… Sympa, on court ensemble pendant quelques temps, on fait une photo… puis on se perd… on se recroisera plus tard dans plusieurs (dizaines de) km…

La course se passe bien, malgré mes maux de ventre (et hop… encore un buisson), je profite de l’instant, sans trop me poser de questions. J’apprécie de retrouver les miens aux ravitaillements et je croise même un petit groupe de Lommois au ravitaillement du 47e… Sympa de vous voir!

A partir de là… ça se complique. Il fait meilleur (plus froid au mains), je n’ai plus mal au ventre (plus de buissons intempestifs), mais je m’étais psychologiquement préparé à une « promenade » sur du plat pendant les 18,5km restant avant le point d’eau du 66e km
… et bien pas du tout…. font chier ces cailloux partout !…. Putain ça monte encore !…. Merde encore une descente !…. Bordel ça glisse !…. Et puis ce vent de malade !…
Bref j’avais mal appréhendé cette partie du parcours mais je reste dans le tempo d’un petit groupe et je m’accroche… J’essaye de rester positif et chaque gars que je double est une victoire sur moi. Par contre j’ai épuisé mes réserves en eau et j’ai vachement soif.

Enfin la descente sur Massebiau… Bruno et Fatima m’accueillent comme une star et ils courent avec moi pendant 800m… j’en ai les larmes aux yeux. Ils m’auront accompagné ainsi à l’entrée et la sortie de 2 ravitaillements… merci, c’était beaucoup d’émotions
Ravitaillement…. Je bois 1 litre d’eau… Ça va aller mieux
Delphine est là avec les enfants, Dédé aussi…. Je vois la fierté dans le regard de mes fils et ça … ça vaut tous les encouragements du monde…

C’est reparti pour l’avant dernière grimpette… et là …. Miracle !!! Tout va bien. La montée est « facile », je double encore et encore. Le moral revient, je coure dès que je peux et j’essaye de me relâcher dans les descentes :punk:
Dernière côte… c’est vrai qu’elle est dure mais c’est la dernière et puis seulement 400D+ … plus que 200 -100 – 50 Ayééé !!
Je bascule dans la descente, euphorique… je prends des risques sur le sentiers boueux : penché vers l’avant j’essaye de ne pas me freiner… comme sur les terrils…. Ça passe nickel

Et puis…..le speaker…. La foule …. Héléna ma fille qui m’attend…. Je lui prend la main et on franchi la ligne ensemble : moment magique qui éclipse toutes les (finalement relatives) difficultés précédentes
:BO
Bref super content. Dommage que je n’ai pas pu profiter de ma soirée (grosse fatigue et estomac en vrac) mais j’ai au moins bien profité de cette course.
76km … c’est long et c’est clair qu’en arrivant c’était trop long… mais bon après quelques jours de repos aujourd’hui je me dit… pourquoi pas un autre long trail ? A voir pour le prochain défi…
Tough times don't last but tough people do. - A.C. Green


Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités