Les Templiers

Les petits potins, les petits nouveaux et les évenements... en tous genres...

Modérateur : Groupe des modérateurs

olivier.p
Messages : 99
Enregistré le : mar. oct. 28, 2014 11:28 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar olivier.p » mar. oct. 27, 2015 7:05 pm

bravo a vous respect !!!15h de course ça me parait infaisable et pourtant vous l'avez fait!!!
"Ça Fait Mal Et Ca Fait Rien" - Zazie

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » mer. oct. 28, 2015 11:12 am

Bonjour de l'Aveyron où je profite d'une semaine de vacances après ce Grand Trail des Templiers.

Par où commencer ce récit ?
Ca fait tellement que l'aventure a commencé à vrai dire.
Reco du Ravensberg... sur un coup de tête, je décide de me joindre au groupe de Lommois déjà en lisse. Coincidence, mon copain présent ce jour là a eu la même envie. C'est parti.

D'ici là, trail de 50km dans les Vosges en mai loupé (un calvaire). Du coup ça me fait grandement cogité : est-ce pour moi ce genre de course ?
Finalement, cet épisode aura son côté bénéfique : la prépa Templiers doit être au top !

Nous voilà déjà en octobre.
Le profil de la course est impressionnant. 76km (finalement, contre 73 en 2014) et 3000m de D+. Les difficultés vont crescendo et la fin est une vraie punition pour qui est cuit avant de l'entamer.

Pour être sûr que vous compreniez tout, je vous ai fait qq photos (+ celle de Fred et de nos femmes). https://picasaweb.google.com/1116443880 ... pliers2015

Départ à 5h15.
Mauvaise gestion de l'avant course. Je rentre dans le sas qq minutes seulement avant le départ. Je m'aperçois que mon dossard est mal positionné. Mes lacets sont pas faits. Mon GPS ne trouve pas le satellite (quel surprise !?). J'enlève ma veste finalement qq secondes avant le départ. Je suis seul : j'ai perdu mon pote Fred et Meli.

Le départ est lancé. Ca grimpe d'entrée. 2km de macadam avant d'arriver sur la caillasse. Personne de marche : je pense que certains ont peur des barrières horaires et d'autres de se retrouver coincé à l'approche des chemin étroit.
Je suis finalement un des 1ers à marcher : on est parti pour plus de 11h00... on se calme.
Je retrouve Marc, Greg et Bruno et un peu plus tard Cedric... Je ne cogite pas : je sais qu'on est déjà à une bonne allure.
Après cette longue montée, long passage en forêt une arrivée sur le plateau.
Les sensations aux jambes ont pas tops : avec le recul, je pense que c'était du au départ très matinal.
Je reste seul (parmi des milliers) m'arrêtant 5 fois pour pisser :casser: avant d'arriver au 1er ravito de Peyrelau (23km).

Les supporters sont là. Eric Yeti, Brigitte et tous les autres. Sympa.
Je recharge le camel (1l seulement : quelle bonne idée j'ai eu de calculer au plus près la recharge en eau à chaque ravito. Après qq km, on voit bien la différence entre 1l et 1,5l :vieu: ).

C'est reparti. Il fait bien jour maintenant. 2ème longue grimpette de la journée.
Le paysage commence à s'ouvrir par endroit. On est pas encore dans le sublime mais on nous l'a promis pour plus tard. La météo est excellente. Il fait pas froid et le ciel est juste un peu couvert à ce moment là.
Arrivée à St André De Vezines (35ème km) pour le 2ème ravito et l'entrée en course de la famille dans la rubrique supporter.
Tiens, mon pote Fred est là. Du coup on discute un peu avec femmes et enfants avant de se décider à repartir.
On restera ensemble jusqu'au 60ème km.

A partir de là les paysages sont grandioses. Roches blanches et végétation aux couleurs de l'automne.
Tout va bien. Mon régime alimentaire fait d'eau un peu "maltosée" (toutes les 10mn) et de pâtes de fruits (1 par heure) fonctionne bien. Faut juste avoir l'oeil rivé sur la montre :roll: .

On enchaine, ravito eau à La Roque Ste Marguerite (44km).
Ravito à Pierrefiche (48km). Oups... 1,5l cette fois. Les 50cl de plus se sentent jusque dans les chevilles. :D

On part pour 18,5 km sans plus voir personne (à part des coureurs). Je déroule assez facilement sur le plat et les descentes.
Quelques montées bien charpentées.
Aie, ma chaussure gauche se prend sur l'arrête d'un pierre et se déchire sur 5cm. Elle est morte (voir mon avatar). Pourvu qu'elle reste qd même à mon pied jusque la fin.
Fred coince un peu. En me retournant, je ne le vois plus. Je décide de rester sur ma lancée...
Je footing vraiment rapidement (tout est relatif).
Arrivée aux abords de Massebiau (65km), la fatigue (pas musculaire. La fatigue comme qd on s'endort devant la F1 le dimanche devant la télé) arrive.
Zut. Les 2 plus grosses difficultés arrivent. Mais il ne reste que 10km :wink: .

Les familles sont là. Toujours au taquet. J'ai d'excellent news de Melissa qui me font du bien. Elle m'épate... elle m'épate.
La famille Jouy est au rdv. Fatima et Bruno m'accompagne jusqu'au pied de l'Everest.

Cette avant dernière montée sera la seule vraie ombre au tableau de ma promenade.
Arrivé en fin d'efficacité de pâte de fruit, je n'ai plus assez d'énergie pour encaisser ce dénivelé monstrueux. C'est le carnage. A gauche à droite du chemin, gisent des coureurs qui semblent attendre le bus. Quelqu'un aide son pote à monter en le poussant. Je pense que je vais tenir jusqu'en haut (y'a que 2 bornes merde quoi). Crac. Un petit endroit ombragé me fait de l'oeil. Je ne résiste pas. Micro sieste de 3' (je pense). On repart feignasse.
Qq minutes plus tard, re crac. Nouvelle micro sieste le corps sur la caillasse, la tête sur le chemin. Qq grimpeurs m'encouragent. Ouais ouias, y'a pas l'feu :mrgreen:
Je prend une pâte de fruit, m'arrose à gogo et refait une tentative. Ca sera la bonne.
J'arrive au dernier ravito. Le Cade (69km).
Il reste une descente, une grosse montée et une nouvelle forte descente sur Millau.

Dans la descente, je reviens sur un groupe de 5/6 gars. J'ai de nouveau du carburant.
Je reste tranquillement derrière eux dans la montée.
On nous annonce le sommet proche puis une descente de 30'. Heu, ca existe pas ca des descentes de 30' !? Si si, parce qu'elle est technique. Ah bon :roll:
Pour info, la descente sera agrémentée de belles montées.... bah ouais, sinon c'est pas marrant.
Grotte du hibou. Puis escalier pourri (voir photos) où une gonzesse se nique la cheville. Je lui demande si ca va mais elle fait que gueuler. Ma patience a des limites... j'ai du monde qui m'attend et ce soir j'ai apéro.
On nous annonce 700m souples juque l'arrivée. Je met les gazs jusqu'au bout.

Ma femme essaye de me suivre en vain sur les 200 dernier mètres pour me filmer. Façon, elle se rendra compte que ca filmait pas !
11h52. J'ai des nausées comme d'hab mais je suis pas à la rue.
J'attend mon pote qui arrive bien entamé en 12h08.
La nuite tombe, j'attend Meli : 12h46. :punk:
Bon là, ca caille sévère.
On part se doucher.

Pas vu Cédric, Marc, Bruno et Greg arrivés. Bravo à eux. Quelle galère de terminer à la frontale dans ces dernières grosses difficultés.


Au final, très content.
Je me suis réconcilié avec le trail long. Je suis même désormais ultra trailer.
Un bon plan (ni trop dur ni trop facile), une alim de course efficace et une bonne gestion de course.
Suis pas sûr d'avoir envie de faire plus dur mais ... ne dit jamais fontaine.

Merci à toutes et tous pour votre soutien.
Merci aux supporters et surtout à Brigitte et Eric qui ont eu le coeur serré de devoir rester sur le bord du chemin.
Chapeau (retro) à Claire pour avoir su boucler cette épreuve il y a qq années... et à Brigitte pour son super chrno de l'année dernière.

Je vais désormais retrouver avec délice mais runnings macadam et mes chaussures de cross. Y'aura peut-être du chrono 10km/semi au printemps !?

A bientôt.
Le Scoach
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
NATHB
Messages : 26
Enregistré le : mar. sept. 23, 2014 7:59 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar NATHB » mer. oct. 28, 2015 1:34 pm

Quel beau récit du scoach !

Encore BRAVOOOOO à tous :clap: :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:

Photos TOP ! :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar MarcTab » mer. oct. 28, 2015 4:19 pm

Merci Scoach pour ce beau récit !!

Il y a un an, les récits de nos trailers de la 20 eme édition des Templiers (Hugues, Brigitte, Greg, Bruno, Eric) m’avait donné l’envie de me frotter à cette course qui semblait fantastique. Aussi, lorsque j’ai vu Bruno s’y réinscrire en ce début d’année, je me suis précipité, sans trop réfléchir, pour m’inscrire moi aussi. Après un premier semestre consacré à la route, il fallait se mettre au trail mais l’entorse,  lors du foot avec le club, contrariait tous mes plans avec un arrêt de plus d’un mois.  Il restait cependant un peu moins de 3 mois pour préparer ce grand rendez vous avec dans la prépa les 31K de la cote d’Opale et les 38K des Hautes Fagnes.  Etant en retard sur le plan de prépa initial, je l’ai rangé et ne l’ai plus consulté. J’ai juste suivi les séances du mardi et jeudi du Club  couplées à une sortie longue les dimanches, en essayant de trouver des dénivelés. Si la cote d’opale m’avait boosté avec un résultat inattendu, les Hautes Fagnes m’avait mis le moral dans les chaussettes avec des crampes dès le 25K :roll: :roll: . Un entraînement en dent de scie avce des sollicitations diverses et variées :rock: …bref j’arrivais à ce départ des Templiers avec de gros gros doutes sur ma capacité à aller au bout :pendu: …. Il me fallait donc assurer et surtout ne pas partir trop vite....
 
Le grand week end était enfin arrivé. Quel week end!!!   

Nous avons retrouvé la plupart des Lommois le vendredi soir au gite après avoir retiré les dossards, récupéré les courses aux Drive.  Nous avions cet immense gite de 50 places pour nous tous seuls. Brigitte, Olivier, Caro,  Bruno et leur 2 filles, Eric et Patricia, Melissa, Greg, Laurence et Antonio. Gite non chauffé, ça caille et c'est humide ..... difficile de dormir correctement et je me réveille avec un gros mal de crâne, mais bon il passe vite...

Nous rejoignons le site de la course pour le départ des 28K de Caro et Estelle. Les voilà parties, nous avons 4h à attendre mais il fait assez froid. Avec Laurence et Antonio, nous faisons un tour dans le vieux Millau, on se réchauffe dans une brasserie, visitons la ganterie Causse et retournons sur le site pour assister à l'arrivée de nos 2 gazelles main dans la main. Très belle perf. Leur récit sur la grande difficulté des pentes ne me rasssure pas pour le lendemain. :pendu: C'est au tour de Patricia d'arriver après 8K, elle fait plaisir à voir, ne lâchant rien jusqu'au bout. Quand nous retournons au gite, nous sentons que nous avons trop marché/piétiné au cours de cette journée, plus de 10k. pas top la veille d'une épreuve. Tous les coureurs du lendemain préparent leur matériel. C'est impressionnant de voir l'organisation de Greg. A coté on fait vraiment figure de guignol. Arrivée du Scoach et de Frédéric. Repas pâtes. la tension est palpable. Même le Scoach ne sort pas de vannes. A quelle sauce allons nous être mangés ? Grosses discussion sur l'heure du réveil vu le changement d'heure; celui ci se fait-il automatiquement sur les smartphones s'ils ne sont pas réliés au Wifi ou à la 4G ? résultat des courses, très peu de sommeil, je me réveille toutes les heures pour voir si le changement se fait. A 2h, plus moyen de se rendormir, à 3H, enfin on y est !!! :gourdin: :gourdin:

5H15 départ dans le sas 1 avec Greg et Bruno. Cédric n'est pas loin. comme prévu, je pars avec Greg et Bruno; la musique d'Era , les fumigènes rouges, tous les spectateurs qui sont là malgré l'heure matinale...c'est super. :BO 3 km de bitumes et cela commence à grimper, tiens voilà Jeff qui commence à marcher. C'est la dernière fois que je le verrai. La première montée est une belle mise en jambe qui passe assez vite; nous voilà déjà sur le plateau. Greg est là pour calmer nos ardeurs malgré les nombreux coureurs qui nous doublent. Nous rejoignons Cédric que l'on pensait derrière;Le jour commence à pointer et nous descendons vers Peyrelau pour le premier ravitaillement. 23 K, 2h30 de course. Je suis surpris par le monde et l'ambiance. Nous aurons la m^me dans tous les villages que nous traverserons. Notre assistance est là ! ils ont dû se lever tôt aussi. Grand bonheur de les voir. Laurence, Antonio, Estelle, Brigitte, Caroline, Clara, Mahaut, Eric, Patricia. On recharge les gourdes :biére: , on donne quelques news et on se précipite vers le ravito de l'organisation. Sympa les petites tartines de vache qui rit.

Pas le temps de flâner, on attaque la seconde montée puis des passages à flanc de coteaux un peu plus techniques. Petite descente, petite montée (quand on dit petit c'est genre le Mont des Cats) on arrive vite au second ravito, 33k. Notre assistance nous attends. On prend le temps de changer de vêtement. il y a un vent frais qui nous glaçait et c'est bon d'enfiler un maillot sec. Mélissa est là, elle repart rapidement. Nous prenons le temps avec Bruno et Greg de boire une soupe bien chaude :biére: . Nous traversons des hameaux, une église en ruine et les payqges deviennent plus grandioses. mes ennuis gastriques commencent. Des gros gaz se baladent dans mon ventre et me font mal à chaque secousse. J'attends les montées avec impatience, beaucoup plus douces au niveau des secousses :casser: . Bruno me conseille de lacher des caisses mais j'ai peur que le résultat soit épouvantable. Les paysages deviennent superbes mais j'ai la tête ailleurs, trouver un coin tranquille pour me soulager. je réussis, à moitié seulement, c'est pas terrible en effet, et heureusement j'ai un immodium. Descente vers La Roque St Marguerite (Km 45), on remplit la gourde en eau :biére: puis montée très abrupte Je réussis à gagner notre ravito 3 à Pierrefiche (Km 47). Notre assistance est toujours là, juste à coté de celle des équipes nationales France, USA, Afrique du Sud, Japon ... Les spectateurs se demandent de quelle équipe ont fait partie pour avoir une telle assistance ! Je fais part à Laurence de mes problèmes mais elle n'a pas tellement de solution. Je file vers la salle de ravitaillement officielle et là ... des toilettes! Alleluia :clap: :clap: :clap:
. La tuyauterie dégagée... je revis !!!!!!!!! :conduit: :conduit: :conduit: Près de 50 km de course et les jambes sont toujours là. 1 km après le ravito, Bruno ne se sent pas bien. il est blanc comme un linge. Envie de vomir...qui ne tarde pas à se concrétiser :cjaune: . Il ne se sent pas repartir. Il nous reste 3h30 pour passer la dernière barrière horaire. 18 K. Greg reste avec Bruno et je pars seul. Cela me fait bizarre de me retrouver seul d'un coup. Grosse descente, longue avec plein de Pierres. J'envoie mais ait brusquement une douleur tendineuse au niveau de la rotule me forçant à ralentir :cjaune: . Nouvelle cote, es paysages sont à couper le souffle. On commence à deviner Millau au loin. Je m'arrête prendre une vidéo et une photo. Nouvelle descente, à nouveau le genou qui me titille, je m'arrête, prends un doliprane, mange un morceau :cjaune: . Et là, qui je vois passant comme des dératés...Greg et Bruno qui a vraiment repris du poil de la bête ! Incroyable! Pour peu de temps cependant car dès les premiers lacets de la cotes suivante, il est HS, plus de jus. Grosse hypo, il nous demande de le laisser là :crouge: . Ils nous reste 2h30 pour faire 7 avant la barrière horaire de Massebiau, une montée et une descente, on a de la marge. On se pose, Bruno mange un morceau et on persuade Bruno de monter à son rythme, rien ne nous presse (enfin presque). Arrivés en haut, superbe vue sur Millau, y'a plus qu'à redescendre. Bruno réussit à recourir, c'est gagné ! On arrive heureux à Massebiau (65K, 11h45 de course) avec 40 min d'avance sur la barrière. On retrouve notre assistance, quelques photos, une pause avec eux avant de démarrer les 10 derniers km. Les plus durs, mais je ne pensais pas à ce point. Nous allons mettre 3h30 à les faire.

La montée vers le Cade est vraiment pentue et après plus de 65K dans les jambes, c'est vraiment dur. Le soleil se couche sur Millau, le spectacle est fabuleux. Je m'arrete prendre des photos. Greg et Bruno continuent, ils ont l'habitude. Sauf que là, je ne lmes rattrape pas. Encore 800 m avant le ravito et j'ai une fringale; je vois quelques étoiles, et suis obligé de m'allonger sur le bas coté :cjaune: . Je mange une barre et attends quelques minutes avant de repartir. Je rejoins mes compères à la ferme; la nuit est tombée. Nous restons 20 minutes, plus rien ne nous presse. Quand nous repartons, la nuit nous parait glaciale. Nous ne sommes aps assez couverts; il faut se réchauffer. La grosse descente est vraiment difficile de nuit. Il faur se tenir à une corde pour ne pas glisser sur le lit de pierres. Celles ci roulent à chacun de nos pas. Passage sur la corniche. Petit chemin de 50 cm dee large. pas le droit à l'erreur, le ravin est juste à notre gauche. Dernière ascension, un truc de malade. il faut se hisser avec les mains pour franchir des marches en pierre de plus de 50 cm. De nuit, avec la pente cela devient un exercice vraiment difficile. Je suis épuisé :cjaune: , j'ai envoie de dormir. Bruno et Greg sont loin devant. Qaund je les rejoins en haut, je m'écroule; je piquerais bien un somme. Ils me relèvent, plus qu'une descente. Passage de la grotte du hibou puis on entend le speaker de la ligne d'arrivée. La doyenne de la course vient de la franchir...on est vraiment des brèles mais c'est bon a l'a fait et nous arrivons tous les 3. Ligne d'arrivée franchie avec uen de mes chansons préférées de U2...Street :rock: , c'est fou !!! . Epuisés mais heureux, nous retrouvons nos supporters. C'est trop bon ! 15h32 de course, c'était inimaginable, et bizarrement nous n'avons pas eu l'impression que cela durait aussi longtemps. Surement le fait d'être à 3, surement le fait d'avoir eu nos supporters tout le long. :fleurs: :fleurs:

Un grand bravo à Scoach, Fredéric et Mélissa (elle a impressionné tout le monde) et Cédric( il a été grandiose, quelle régularité) pour leur course et leur chrono.

Un grand merci à Greg et Bruno pour leur aide; on est partis à 3 (la nuit), on a fini à 3 (la nuit). Un grand merci à notre assistance vraiment extraordinaire, vous avez été géniaux. Un grand merci à Laurence et Antonio pour ce déplacement et ce support. Un grand merci à tous pour tous vos messages, cela fait chaud au coeur.

Je termine par cette fabuleuse course ma meilleure saison de course à pied, battant tous mes records de vitesse et de distance, records battus grâce au club, au Scoaches et à vous !!!


Marc qui a encore des étoiles plein la tête

Avatar de l’utilisateur
meli
Messages : 134
Enregistré le : lun. mai 09, 2011 11:16 am
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar meli » mer. oct. 28, 2015 6:24 pm

Merci Stephen pour tes encouragements et merci à tous pour vos messages avant, pendant et après la course, sur le forum, fb ou par texto. C’était super!

Un week end trail au top avec la veille nos 3 traileuses Estelle, Caro sur la Mona Lisa qui finissent main dans la mains avec le sourire, quelle belle image et Patricia sur le 8 kilomètres, ses jambes s’en souviennent encore 2 jours après (dur dur la descente des escaliers du gîte!). Super les filles.

Dimanche 25 octobre 2015.
Comme régulièrement sur les courses, je perds mon petit groupe avant de démarrer et me retrouve seule.
5h15. Les fumigènes rouges embrasent la ligne de départ. La musique est prenante. Ca me donne des frissons. Une pensée émue pour Eric et Brigitte qui ne peuvent pas faire cette course à nos côté pour cause de blessure.
Ca y est, c’est parti. Après 2 kilomètres de course, la température monte déjà et je m’arrête pour enlever mon coupe vent. La première partie se fait tranquillement, en montée, à suivre la personne devant soi.

Premier ravitaillement. Peyreleau 23km500. Je retrouve Eric Patricia, Brigitte. Jusqu’ici tout va bien. Une crêpe avec un bout de fromage, miam, et c’est reparti

Les kilomètres défilent, la vue est magnifique, sur les arbres un feu d’artifice de couleurs d’automne: du rouge, du jaune, du vert…que c’est beau. Il y a une bonne ambiance entre les coureurs, on papote avec tout le monde.On traverse des petits villages. Des centaines de supporter sont là pour nous encourager. Grace au dossard avec notre nom, les gens crient « Allez Mélissa ». Ca donne la pêche. Mais le top c’est de retrouver les visages familiers à chaque ravitaillement: Eric Brigitte, Patricia, Estelle, la famille Guillain, la famille Delecluse, la famille Tabouret. Je suis heureuse de les voir.

Deuxième ravitaillement,St André de Vezines,35km, je retrouve la jolie troupe Greg, Marc, Bruno. Les ravitos sont chouettes: soupe, toasts au roquefort, au pâté, cantal, gruyère, produit régionaux, crêpes, chocolat… J’y serais bien restée…y’en a d’autres. En repartant, je croise Marie-Line.Elle fait quelques mètres avec moi. On papote: »comment ça va? », « ça va super !!».
Je croise Cedric.  « Jeff est à 20 minutes…allez, va le chercher ». « oui, je lui ai donné RDV au 65èm km! ».

44èm kilomètres, point d’eau de la Roque St Marguerite. Autre belle surprise je retrouve Fatima, Bruno et les enfants qui me suivent jusqu’au ravitaillement et m’encouragent à pleine voix. Ils remplissent mon camelbak, me demandent comment je vais: les jambes, le souffle, la tête…je suis bien. Contente d’être là.

Je suis bien mais la fatigue autour de moi commence à se faire ressentir. Un coureur devant s’effondre et perd connaissance. Avec l’aide d’un autre traileur, on l’assoie et lui donne une pâte de fruit. Les pompiers sont 100 mètre plus bas. Je lui propose d’allez les chercher. Il me dit « surtout pas, je veux finir cette course, laissez moi. dans 5 minutes ça ira mieux ». J’espère qu’en effet, ça a été et qu’il a pu finir sa course comme il le souhaitait. Je me laisse descendre doucement vers le prochain point eau en emmenant dans ma course 2 autres traileurs en besoin de soutien pour recommencer à courir.

Arrivée à Massebiau,65km,nos joyeux supporters sont là. Brigitte, Bruno Jouy et Eric courent avec moi jusqu’au point d’eau. Bon, Jeff n’est pas là…ça me rassure, c’est que ça se passe bien pour lui. J’espère qu’il prend autant plaisir que moi à faire cette course.Je fais le plein et repars. Fatima m’accompagne un peu et me brief sur la fin de parcours. Ayant couru le marathon la veille, elle sait ce qui m’attend. De longues montées, des fois tellement raides qu’il faut s’aider de ses mains, des descentes glissantes. Il faut que je m’y fasse, après 65km de course ça va être difficile. La première montée se fait tranquillement. Mais la deuxième est interminable. Je vois au loin, dans les airs, l’antenne que je dois atteindre. J’avance mais elle ne semble pas se rapprocher. Un pas à la fois, à quatre pattes, en escaladant parfois, j’y arrive. Et ça valait vraiment le coup. Une vue magnifique. Un coucher de soleil sur le viaduc et les montagnes de Millau. J’en prends plein la vue. Une dernière descente et je serai arrivée. Il faut être vigilant pour ne pas se blesser.La nuit commence à tomber. Je pense aux prochains coureurs qui vont devoir faire cette dernière partie de parcours technique à la frontale: Cedric, Bruno, Greg, Marc…chapeau.

Je passe la ligne d’arrivée. Jeff est là, il m’attend frigorifié: les templiers 2015, on l’a fait.

C’était un belle expérience! 12h46 de course! Incroyable de penser que j’ai pu courir aussi longtemps mais je n’ai vraiment pas vu le temps passer.
Merci à tous nos supporters qui se sont déplacés tant bien que mal (en plus avec un fauteuil roulant) à tous les ravitos pour nous encourager et nous soutenir.
J’y retournerai, mais cette fois je serai de l’autre côté: Eric, Brigitte vous avez été géniaux. Je ne peux que vous rendre la pareille et serais là pour faire l’assistance de votre trail des Templiers…et je pense que Caro et Estelle se laisseraient bien tenter. D’autres amateurs?

Avatar de l’utilisateur
Eric le Yeti
Messages : 289
Enregistré le : dim. févr. 13, 2011 3:27 pm
Localisation : LOMME
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar Eric le Yeti » mer. oct. 28, 2015 7:31 pm

- Le grand Trail des Templiers 75 km et 3000 m + (Méli, JF, Fred, Olivier, Cédric, Greg, Bruno, Marc)
Dimanche départ 5h15
https://picasaweb.google.com/1118751132 ... directlink

- La Monna Lisa 28 km et 1000 m + (Estelle, Caroline)
Samedi départ 11h45
https://picasaweb.google.com/1118751132 ... directlink

- La Templiere 8 km et 270 m + (Patricia)
Samedi départ 15h30
https://picasaweb.google.com/1118751132 ... directlink

- Le Gîte
https://picasaweb.google.com/1118751132 ... directlink

Comme vous le savez, Brigitte et moi très déçu et frustré de ne pouvoir participer à ce beau défi, mais une belle satisfaction d’avoir contribuer à la réussite de nos Traileurs, 100% de finisher pour le Club :clap: :clap: et un abandon, Olivier le beau-frère de Brigitte, d’ailleurs nous nous sommes donné rendez-vous pour une prochaine édition, nous ferons peut-être encore quelques émules.

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar MarcTab » jeu. oct. 29, 2015 8:31 am

Merci pour les photos et compte-rendus !


Voici les photos d'Antonio




J'ai gardé la résolution maxi mais ça peut être plus long à afficher.

Avatar de l’utilisateur
Christine M
Messages : 268
Enregistré le : jeu. janv. 15, 2009 2:20 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar Christine M » jeu. oct. 29, 2015 1:58 pm

Magnifique !! :implore:
Ce que je retiens, outre bien entendu les exploits sportifs de tous, quelles que soient les distances, c'est beaucoup d'émotion, que vous avez su traduire dans vos récits.... et qui amène la larme à l'œil... surtout quand on voit que les supporters on encore une fois frappé fort....
Oui, bravo à tous !! :1st:
Cri-Cri

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » jeu. oct. 29, 2015 9:13 pm

Modifié en dernier par JFD le ven. oct. 30, 2015 9:31 am, modifié 1 fois.
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar MarcTab » ven. oct. 30, 2015 12:10 am


Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » ven. oct. 30, 2015 9:35 am

_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » ven. oct. 30, 2015 11:07 am

Superbe photos d'Eric et Antonio :clap: . Ca nous fait un sacré album... on a bien de la chance.

J'ajoute 3 videos faites par ML. Finalement, elle a bien filmé mon arrivée.

J'espère que la séance PPG d'hier au stade s'est bien passée.
Je prends la séance de jeudi prochain... avec une phase spécial abdos ! :x Cool !

Ultra Scoach
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Caro
Messages : 16
Enregistré le : mar. nov. 11, 2014 1:01 am
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar Caro » ven. oct. 30, 2015 3:54 pm

Je vais essayer pour ma part de vous faire vivre la course des Templiers du côté des supporters.

Nous sommes tous rentrés au gîte samedi soir vers 19h après une journée bien fatigante et pas seulement pour Estelle, Patricia et moi qui avions couru mais pour l'ensemble du groupe qui avait crapahuté toute la journée en nous attendant. Avec du recul, ce n'était vraiment pas l'idéal. Une bonne journée de repos la veille d'une course aussi longue aurait été préférable.
Tout les coureurs ont commencé à préparer leurs tenues et leurs sacs. Sans oublier tout le nécessaire pour chaque ravito. Je prépare avec Bruno 4 sacs : 23 , 33, 47 et 65km. Sachant qu'il faudra penser à remettre dans le sac du 65 la frontale et les lunettes de vue que j'aurai récupérées au 23. Bref, je sens qu'il ne va pas falloir que je me plante.
A ce stade de la soirée, l'appréhension des coureurs est palpable. On se dépêche de manger pour aller se coucher rapidement et entendre le réveil qui va sonner à 3h. Un peu de stress supplémentaire avec le changement d'heure fait qu'au final on ne dort pas beaucoup.
Je décide de ne pas les accompagner sur la ligne de départ et laisse les filles dormir encore quelques heures.
Je me lève malgré tout pour les voir partir et les encourager encore une fois. La concentration a laissé place à l'appréhension. Ils ont tous des regards déterminés et sont prêts à s'attaquer à cette course mythique. J'ai la chair de poule de les voir partir.
Je me recouche pendant 2h mais impossible de fermer l'oeil en les imaginant sur la ligne de départ.
Nous, Clara et Mahaut (mes filles), Laurence et Antonio (la famille de Marc) quittons le gîte à 6h30. On a environ 1h de route pour rejoindre le 1er ravito et ne voulons absolument pas rater Marc que nous imagions passer avant Greg et Bruno. On galère un peu en arrivant dans le village et je finis par déposer Laurence et Antonio. On se sert du plâtre de Clara et du fauteuil comme excuse pour négocier une place de parking à l'arrache avec un bénévole qui se charge de la circulation.
On monte à la hâte le fauteuil de Clara, on s'avance et là horreur on se retrouve face à une centaine de marches. impossible avec le fauteuil. On récupère en 4ème vitesse les béquilles et Clara commence à grimper les marches.. Heureusement, les autres supporters nous aident. Clara est soutenue par 2 dames et une autre m'aide à monter le fauteuil. On arrive au bout des marches en nage et nous précipitons pour parcourir les 300 derniers mètres. On se paie le luxe d'arriver à temps et de voir tout le monde mais que de stress. Je n'imagine même pas la tête de Bruno si je n'avais pas pu lui donner ses bâtons ....
Les visages sont déjà un peu marqués et on se dit que ces 23 1ers km ont déjà dû être difficiles. Mais ils sont tellement contents de nous voir qu'ils sourient et repartent de bon pied. Une fois tout le monde passé, on repart vers la voiture et nous dirigeons vers le 2nd ravito. Il ne faut pas trainer. On a encore environ 3/4 d'heure de route et on craint toujours que les routes soient barrées (beaucoup le sont)
Cette fois, l'accès est beaucoup plus facile avec le fauteuil. On se gare à à peine 50m du ravito. On s'installe sur les tables des ravitos des équipes nationales (comme des pros !) et on attend nos champions. On ne tarde pas à les voir tous (même le scoach). Certains ont la patate, d'autres tirent un peu plus la langue. Bruno arrive blanc comme un linge. Il est clairement sous alimenté ( ça n'arrive pas souvent :) ) et un supporter averti me conseille vivement de le forcer à manger si je ne veux pas le récupérer à la petite cuillère au prochain ravito. A force d'insister, on réussit à le faire manger et on le retrouve 10 min. après le ravito officiel frais comme un gardon avec un sourire jusqu'aux oreilles (j'exagère à peine).
Me voilà un peu plus rassurée et confiante pour la suite même si je n'en mène pas large.
On a tous assuré le 2ème ravito et nous repartons en direction du 3ème un peu plus détendus. Nous avons cette fois un peu plus de marge et moins de risques de les rater.
On arrive sous le soleil à Pierrefiche et on s'installe à nouveau sur les tables officielles. Plusieurs fois, il nous faudra expliquer aux coureurs inconnus que le vrai ravito se trouve un peu plus loin. On faisait pros ! :)
Cette fois, nous ratons Jeff mais voyons Mélissa qui arrive une fois de plus avec un grand sourire et des yeux illuminés de bonheur.
On profite également de cette étape pour nous ravitailler. Les supporters ont faim et on prépare les sandwichs à l'arrière de la voiture pour toute l'équipe.
Lorsque les 3 mousquetaires arrivent, nous sommes aux petits soins pour eux. On remplit les flasques d'eau, on recharge les sacs de barres, gels, on masse, on noke, on sourit, on blague, on les encourage, on change les TShirts, les chaussettes.... Bref, on prend notre mission très au sérieux.
On se positionne à plusieurs endroits pour les voir plusieurs fois, on les photographie...

Encore un ravitaillement à assurer. celui de Massebiau au 65ème km, la dernière barrière horaire !
Cette fois, on a plus de temps devant nous et on remonte dans les voitures sans se presser. Au final, on passera près de 1h30 à rouler, obligés de refaire toute la route en sens inverse. Mal renseignés sur la distance à parcourir à pied pour arriver au ravito et l'accès avec le fauteuil, nous avions décidés de faire 1/2 tout et de rejoindre Massebiau par une autre route.
On est tous fatigués et on commence à être rincés des petites routes (je ne crois pas exagérer en disant qu'on aura parcouru près de 250km dans la journée). Heureusement, les paysages sont magnifiques. Les couleurs jaune et orange des feuilles sous le soleil sont superbes.
On arrive enfin à Massebiau vers 15h30 et on s'installe confortablement au soleil pour les attendre.
On aura la chance de voir à nouveau Melissa, toujours fraiche et rayonnante. On échange quelques paroles, on lui tape tous dans la main et la revoilà repartie bon pied bon oeil !
C'est ensuite le tour de Cédric. Impressionnant également de voir comment il gère sa course.
Les minutes passent et on attend toujours notre trio de choc. On commence à avoir un oeil sur la montre. Hors de question qu'ils soient arrêtés par la barrière horaire. C'est là que Bruno avait été stoppé l'année dernière...
Enfin à 16h50, on les aperçoit.Greg et Marc sont à peu près vaillants mais Bruno s'écroule...Il arrive à peine à articuler. J'entends à peine sa voie. Eric m'aide à l'assister et vois dans ses yeux qu'il est aussi inquièt que moi...et ça m'inquiète encore plus. Dans la précipitation, je me rends compte que je n'ai pas ses lunettes de vue et pas la batterie de la lampe frontale qui va lui être indispensable pour les derniers km. Je le laisse avec Eric et Mahaut et moi repartons en 4ème vitesse vers la voiture. C'est un b.....l sans nom dans la voiture et on peine à récupérer le tout. On returne tout, on ouvre tous les sacs et enfin on les trouve. A nouveau, on pique un sprint vers le ravito officiel pour récupérer Bruno. Dans la précipitation, je ne le vois pas et commence à grimper ce qui sera leur avant-dernière montée.. Purée j'ai mal aux jambes mais pas le droit de ralentir, il faut que je le rattrape. Au bout d'un moment, je me dis qu'il ne peut pas m'avoir autant distancé, je me retourne et heureusement vois tout le groupe autour des 3 hommes assis sur un banc. Ouf !!
Bruno a repris des forces. Ils sont même en tain de rire tous les 3. A ce stade, on dirait que c'est surtout nerveux !! Grég rebooste Marc et Bruno pour reprendre la course. Et les voilà repartis, doucement mais surement. Je les accompagne sur environ 200m en soutenant Bruno dans le dos. Mais bon, sans dévoiler le poids de mon cher et tendre, je ne fais pas le poids !!
A ce moment là, j'ai juste envie de prendre sa place pour le relayer. Je me résigne à le laisser partir seul mais je n'en mène vraiment pas large ...
Le savoir avec Marc et Greg me console.;Je sais qu'ils resteront tous les 3 jusqu'au bout et qu'ils se soutiendront mutuellement. Enorme merci à Greg qui a su gérer non seulement sa course mais également celle de Marc et Bruno. Il a su les soutenir, les porter, les faire rire de bout en bout. JE ne sais pas pour Marc mais Bruno lui doit indéniablement cette course !

Notre mission de ravitailleurs touchent à sa fin. Il ne nous reste plus qu'à les voir franchir la ligne d'arrivée...sains et saufs.
On arrive très vite à Millau sur le site de l'arrivée et décidons très vite de grimper au pied de l'arche pour les voir franchir la ligne. Il fait noir, il commence à faire froid, on commence à avoir faim mais hors de question de les rater dans leur moment de gloire.
On a le temps d'échanger avec Fred, Jeff et Mélissa qui sont déjà arrivés. Ils ont une pensée pour les 4 encore en course qui vont devoir appréhender la descente dans le noir à la frontale...
Dès qu'on arrive près de l'arche, on entend les animateurs annoncer 2 blessés dans la descente. Ils précisent qu'ils ne savent pas encore si c'est grave ou pas. Echange de regard avec Estelle..pourvu que ce ne soit pas eux...
Les heures passent et même si 5 km les séparent de la ligne d'arrivée, à raison de 3.5km/h c'est long !!!
Clara dans son fauteuil est transie de froid. Elle finira au poste de secours enmmailotée dans une couverture de survie avec les coureurs en souffrance. Tout cela est forcément impressionnant !
Grâce à Cédric qui vient d'arriver et qui va nous chercher un peu de ravitos sauvages, on avale une tartine de roquefort, une banane. Ca fait du bien !!
Quelques secondes avant leur arrivée, Estelle m'envoie un message et j'ai juste le temps de sortir avec Clara pour les voir passer la ligne. On respire...
Ils ont le sourire, ils sont contents d'être là et d'être allés jusqu'au bout. On les laisse réaliser et après c'est l'avalanche de félicitations d'accolades,de bisoux, de photos. Je ressens une immense fierté et aussi un énorme soulagement.
Certains diront que c'est totalement fous de courir plus de 15h (généralement ceux qui ne pratiquent aucun sport), les autres diront bravo pour ce défi sportif et ce dépassement de soi (au moins tous les membres du club !)

Je vous passe le retour au gîte et le départ le lendemain matin mais une chose est certaine, ce WE aura été mémorable et restera dans nos esprits un bon moment.
Il y a eu une cohésion incroyable et un soutien infaillible à tous nos coureurs. Un immense merci à Eric et Brigitte qui se sont démenés tout le WE pour assurer le confort de tout le monde sans jamais se plaindre sur leur conditions de blessés. Avec toute l'émotion du WE, ils ont dû gérer leur frustration. Chapeau bas à tous les 2.

Et enfin pour conclure, un énorme merci à tous les membres du club qui ont passé leur dimanche à nous suivre sur live traiil.
Tous vos messages nous ont porté et on avait l'impression que vous étiez tous là derrière nous.

Pas envie de me relire et de corriger les fautes de frappe (désolée ).. Dans tous les cas, j'espère que j'ai réussi à vous faire ressentir cette journée un peu particulière ...

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » ven. oct. 30, 2015 7:06 pm

Bravo Caro pour ce récit côté supporter. Avec ce stress et ces sprints, tu as du être rincé aussi au soir. Je crois que tu es prête pour le Grand Trail des Templiers 2016 :) .
Je comprend ce que tu as du vivre.
A mon arrivée, je me suis aperçu avec surprise que ma femme était également inquiète pour moi... ce qui, il faut bien l'avouer, n'était plus arrivé depuis bien longtemps (et oui, nos femmes aussi, à force de nous voir faire des marathons et autres crapahutages en tout genre, ont tendance à être un peu blasées).

A bientôt au stade.

Le Scoach
_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.

Avatar de l’utilisateur
MarcTab
Messages : 227
Enregistré le : mar. déc. 03, 2013 10:53 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar MarcTab » ven. oct. 30, 2015 7:31 pm

Super CR Caro, merci, c'est vraiment intéressant d'avoir l'autre coté du décor. Vraiment pas de tout repos !!!

:clap: :clap: :clap: :clap:

Avatar de l’utilisateur
Claire
Messages : 418
Enregistré le : dim. oct. 21, 2007 5:33 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar Claire » sam. oct. 31, 2015 10:02 pm

Oh là là que de frissons, que d'émotions !
C'était super de suivre votre course en live sur internet, dimanche et c'est super de lire vos récits.
On est avec vous, dans le plaisir de courir et la difficulté ... de courir :
Les photos sont géniales et magnifiques, les histoires prenantes et émouvantes.
Vous êtes tous et toutes de sacrés coureurs, total respect !!!
(et en plus, grâce à vous, j'ai fait faire un beau p'tit voyage vers le passé d'il y a 4 ans ... et ça me motive à fond pour les Templiers 2017 ! )
Youpiiiiiiiiii !
Encore bravo à toute la belle équipe
et à très bientôt, bande de trailers !

Claire

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 276
Enregistré le : lun. mai 22, 2006 9:31 pm
Localisation : Lomme
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar laurent » lun. nov. 02, 2015 4:31 pm

Hello,

Bravo aux traileuses et traileurs pour vos courses !
Les récits sont impressionnants ! Ça fait passer le trail des hautes fagnes pour un petit échauffement...
On voit bien la nécessité d'une très bonne préparation, avec des entraînements adaptés mais aussi une organisation parfaite le jour même !
Et aussi le mental pour tenir sur la durée de l'effort...
Je pense aussi qu'il faudrait ajouter une préparation spécifique pour les accompagnateurs ! (C'était du "sport" à priori... )

Bonne recup !
A +,
Laurent
Après une heure de course à pieds, je me sens mieux. Les autres aussi me sentent mieux... (adapté de Geluck)

Avatar de l’utilisateur
JFD
Messages : 2677
Enregistré le : mer. oct. 03, 2007 4:37 pm
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Re: Les Templiers

Messagepar JFD » mar. nov. 03, 2015 11:31 am

_____________________________________________________________________
La liberté c'est l'enfer, quand elle tombe sur un coeur prisonnier. Renaud.


[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités